La perte de poils chez les chiens : les raisons et les solutions que vous pouvez appliquer

Article publié par Erin Ollila
minutes de lecture

Comme tellement de chiens perdent leurs poils, on pourrait croire qu’une maison remplie de poils représente un passage obligé si l’on veut adopter un chien. Cʼest loin de la vérité! Nʼhésitez pas à adopter un chien dans votre famille même si vous craignez qu’il perde des poils. Il y a de nombreux chiens à adopter qui ne perdent pas leurs poils (ou peu), et il existe des stratégies que vous pouvez utiliser si votre chien en perd beaucoup dans votre maison.

Pourquoi les chiens perdent-ils leurs poils?

Pour comprendre les raisons de la perte des poils, il est important de savoir le rôle que jouent ces poils chez un chien. Premièrement, la fonction la plus importante des poils de votre chien est de protéger sa peau, son organe le plus vital, contre des éléments comme le soleil, la chaleur, le froid et bien plus. Les poils servent aussi à réguler la température corporelle de votre chien. Certains chiens ont un sous-poil dense qui agit comme isolant et les garde au chaud et au frais selon la température, tout comme le fait lʼisolant de votre maison l’année durant.

Tout comme la chevelure chez l’humain, le pelage dʼun chien pousse en permanence. Lorsqu’un poil arrive à la fin de son cycle de vie naturel, il cesse de pousser et se brise. La quantité de poils perdus peut varier en fonction de la race, de la saison ou de l’état de santé. Certains chiens perdent aussi plus de poils que dʼautres. Avez-vous déjà remarqué des brins de cheveux sur votre oreiller ou dans le drain de douche? Même si les poils de votre chien ne se retrouveront pas nécessairement dans votre douche, si vous ne prenez pas les précautions appropriées, ils se retrouveront partout ailleurs, sur vos tapis jusque sur vos vêtements.

On croit souvent que la quantité de poils perdue dépend de la longueur du pelage du chien, mais il s’agit d’une idée fausse. La perte de poils varie plutôt selon la race de chien que selon la longueur du pelage. Même si donner une coupe à un chien à poil long réduira la perte de poils à court terme, celui-ci ne cessera pas d’en perdre pour autant; il y en aura simplement un moins grand volume à ramasser.

Changements en matière de perte de poils

Il est important de connaître la quantité de poils normale que votre compagnon à fourrure perd, afin que vous puissiez remarquer tout changement à ce niveau. Tâchez de noter la quantité de poils que votre chien perd dès son premier jour chez vous. Ne voyez-vous que quelques poils de temps en temps, ou est-ce que vos pantalons sont immanquablement recouverts de poils dès que vous vous assoyez? En sachant ce qui est normal pour votre chien, vous serez davantage en mesure de remarquer toute situation inhabituelle. Un signe facile à repérer est une zone dégarnie dans son pelage, qui pourrait résulter de mordillements ou de grattements entraînés par une maladie cutanée ou des parasites.

Les changements saisonniers jouent aussi un rôle important dans la perte des poils des chiens. Les chiens muent habituellement une ou deux fois par an, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura plus aucun poil dans votre maison le reste de lʼannée, car les poils se brisent à la fin de leur cycle de vie. Lors de ces changements saisonniers majeurs, votre chien perdra une grande partie de sa fourrure; cela se produit habituellement chez des races ayant un sous-poil, comme le husky sibérien.

Le stress est un autre facteur qui contribue à la perte des poils. Un chien anxieux peut perdre plus de poils qu’un chien sans inquiétudes. Déterminez les facteurs de stress dans lʼenvironnement de votre chien, éliminez-les et voyez si cela freine la perte de ses poils. La situation est sérieuse s’il y a présence dʼautres symptômes, comme des lésions cutanées ou des démangeaisons.

Il y a de nombreuses raisons de santé qui pourraient entraîner un changement soudain dans le cycle de mue de votre chien. Selon PetMD, « une infestation de parasites, comme les puces, les poux ou les acariens, peut entraîner une perte de poils excessive. La teigne, la dermatite et certains types dʼinfections fongiques ainsi que les maladies immunitaires et les cancers peuvent aussi accroître la perte de poils. Les changements hormonaux et les allergies sont d’autres causes reliées à la perte de poils. Certains aliments, médicaments, produits de nettoyage ménager et produits de toilettage peuvent déclencher des réactions allergiques chez les chiens ».

Communiquez immédiatement avec votre vétérinaire si votre chien perd beaucoup plus de poils qu’à l’habitude.

Ralentissement du processus de perte de poils

La perte de poils est importante pour les chiens, car elle permet à de nouveaux poils en santé de pousser. Toutefois, si votre chien perd beaucoup de poils sur vos effets personnels, il y a certaines mesures que vous pouvez essayer afin de freiner cette perte de poils. Faire la toilette de votre chien vous aidera à éliminer les poils avant quʼils ne se retrouvent dans tous les recoins de votre maison. Le brossage vous donne un contrôle sur les poils perdus. Il est bon pour les poils, le pelage et la peau. De plus, tout comme les chats, de nombreux chiens aiment être brossés. Faire la toilette de votre chien permet aussi de renforcer votre relation avec lui. Si possible, brossez votre chien tous les jours. Sinon, faites-vous une priorité de le brosser quelques fois par semaine. Il existe aussi des articles qui peuvent aider à éliminer un peu plus facilement les poils en trop pour que vous nʼayez pas à passer lʼaspirateur toutes les heures.

En plus de brosser votre chien, emmenez-le chez un toiletteur professionnel. À la maison, vous pouvez donner des bains à votre chien, mais celui-ci pourrait développer des affections cutanées si vous ne le rincez ou ne le séchez pas adéquatement. Les toiletteurs professionnels ont de lʼexpérience avec des chiens de toutes les tailles et ils possèdent les bons outils et produits pour répondre aux besoins de votre animal domestique. Certains shampooings sont bon pour la peau et le pelage de votre chien, ce qui peut les rendre en meilleure santé, et ainsi réduire la perte de poils.

La nourriture joue un rôle important

La nourriture est un autre facteur important dans la santé générale de votre chien, en plus de sa peau et de son pelage. Une alimentation équilibrée peut aider votre chien à garder son pelage brillant et sa peau en santé, ce qui peut réduire la perte de poils.

Comment garder votre maison propre

Arrêtez de vous en faire et n’hésitez plus à inviter des amis à regarder un match à la télévision ou à les recevoir pour le temps des Fêtes!

Il existe de nombreuses façons de nettoyer tous les poils de chien dans votre maison. Vous pouvez utiliser des jetés qui piégeront les poils pour protéger les canapés, les chaises et les lits. Lʼoutil idéal pour enlever les poils est un aspirateur approprié pour le bois, la céramique et les tapis. Utilisez les meilleurs embouts pour nettoyer les coussins ou les endroits où la poussière et les poils tendent à s’accumuler. Pour les planchers de bois ou de céramique, un balai ordinaire ou une vadrouille suffiront pour ramasser les poils indésirables. Utilisez un essuie-tout humide pour les poils qui s’accrochent. Les rouleaux à charpie sont efficaces pour enlever les poils sur les vêtements et les rideaux. Finalement, de bons filtres à air dans la maison peuvent aider à retenir les particules de poils en suspension. En plus d’aider à garder votre maison propre, cela peut aider les personnes allergiques aux chiens à mieux se sentir chez vous.

Les dix races de chiens qui perdent le plus leurs poils

Man in a green shirt with a beard pets Siberian Husky in the park.

Selon VetStreet, les dix races de chiens suivantes sont celles qui perdent le plus de poils. Ces boules de fourrure ont beaucoup de poils et en laisseront derrière elles partout où elles vont.

  1. Saint-Bernard
  2. Montagne des Pyrénées
  3. Akita
  4. Chow-chow
  5. Husky sibérien
  6. Golden retriever
  7. Berger allemand
  8. Labrador retriever
  9. Malamute de l’Alaska
  10. Alaskan

Les dix races de chiens qui ne perdent pas de poils (ou plutôt, qui en perdent moins!)

Vous ne trouverez pas de chien qui ne perd pas de poils, alors voyez plutôt cette liste des dix races de chiens qui en perdent le moins, selon VetStreet. La plupart des chiens sur cette liste conviennent généralement mieux aux personnes allergiques aux chiens, mais ce n’est pas le cas pour tous et, en fin de compte, aucun chien n’est complètement hypoallergénique.

White poodle stands on a leash next to woman's legs.

1. Cairn terrier

2. Airedale terrier

3. Teckel

4. Boston terrier

5. Chihuahua

6. Maltais

7. Yorkshire terrier

8. Chinois à crête

9. Bichon frisé

10. Caniche

Si la mue de votre chien vous inquiète ou que vous avez peur d’adopter un chien qui mue, ne paniquez pas; il s’agit d’une chose tout à fait naturelle. Bien sûr, nettoyer les poils peut être un peu embêtant, mais les marques d’amour et la joie apportées par votre chien compenseront amplement ces quelques minutes par jour à passer le rouleau à charpie sur votre chandail noir.

Contributor Bio

Erin Ollila

Erin Ollila

 

Erin Ollila est une amie des animaux domestiques qui croit au pouvoir des mots et à la façon dont les messages peuvent informer, voire transformer les lecteurs visés. Ses écrits sont publiés un peu partout sur la toile et dans la presse. Écrivez-lui sur Twitter @ReinventingErin ou découvrez son univers à l’adresse http://erinollila.com.

 

Articles connexes

Produits connexes