Comment mettre votre chiot à l’abri des dangers domestiques

Après avoir décidé d’adopter un chiot, il est important de tempérer votre enthousiasme en prévoyant des mesures pour le protéger des multiples dangers que recèle un foyer normal. Les conseils suivants vous aideront à bien préparer la maison pour sa venue :

 

Voyez les choses sous l’angle d’un chiot

Avant de faire entrer votre nouveau meilleur ami chez vous, assurez-vous que la maison est sécuritaire pour lui. Ceux qui ont déjà eu la chance de se préparer pour la venue d’un bébé constateront que les précautions à prendre sont similaires avec un chiot. Cherchez dans la maison tout élément pouvant constituer un risque de blessure pour un animal curieux. Vous vous demandez bien quoi? Commencez par inspecter les coins et recoins où peuvent se cacher des fils électriques desserrés et des cordons dénudés. Les chiots aiment mâchouiller tout ce qu’ils trouvent, et ces cordons sont malheureusement bien tentants pour eux. Fixez les fils et cordons que vous ne pouvez pas déplacer avec du ruban masque ou autre attache, ou cachez les petits appareils sur une tablette où le chiot ne peut pas monter.

Vous avez des enfants à la maison? Invitez-les à une partie de chasse aux dangers. Mettez-vous tous à quatre pattes, en faisant semblant d’être des chiots. Ne riez pas de cette technique : elle vous permet de mieux identifier les jouets, objets ou même débris que votre chien pourrait avaler accidentellement (ou manger délibérément). S’il y a une pièce de la maison qu’il est impossible de ranger, comme la salle de jeu, empêchez votre chien d’y accéder en fermant la porte ou en posant une barrière de sécurité pour bébés à l’entrée de la salle. Une telle barrière peut aussi se révéler utile au bas ou au sommet de l’escalier, surtout si vous avez un chiot de race petite ou miniature qui pourrait se blesser en déboulant les marches.

Puppies playing

Objets qu’un chien ne doit pas mâchonner

Votre chien n’aura aucun mal à prendre des articles de maison pour des jouets personnels. Commencez par débrancher les petits appareils électriques après usage. Par exemple, ne laissez pas votre sèche-cheveux branché, avec le cordon qui pend le long du lavabo de la salle de bain. Si votre chien tire sur le cordon, il risque de recevoir l’appareil sur la tête, et s’il mâche le cordon, il peut prendre un choc électrique. Rappelez-vous également que des cordons mâchonnés constituent un danger pour votre maison même, car une étincelle peut se produire dans les fils dénudés et provoquer un incendie d’origine électrique.

Les cordons ne sont pas les seuls objets que votre chien voudra mâchonner. En fait, les chiots adorent percer leurs dents sur des chaussures, et vous en avez probablement de nombreuses paires qui traînent dans le vestibule ou les placards ouverts. Que vous ayez des souliers à talons hauts, des sandales, des espadrilles ou des bottes, les chiens ne font pas de différence quand ils cherchent un jouet ou une collation de l’après-midi. Si votre nouveau chiot se met à mâchouiller une de vos chaussures, il peut très facilement la détruire. Plus grave encore, il pourrait avaler des morceaux de chaussure et s’étouffer. Il est donc conseillé de ranger vos chaussures dans une pièce fermée ou un compartiment auquel votre chien n’aura pas accès. L’idéal, c’est de lui enseigner dès son âge à faire la différence entre ses jouets et les articles de maison qu’il ne doit pas toucher, afin de vous éviter des casse-tête financiers, comme le remplacement des chaussures, des tapis, des vêtements, des jouets pour enfants et autres objets coûteux.

Piscines et poêles

Même si vous avez pris le temps de nettoyer et sécuriser la maison, il reste bien d’autres objets domestiques qui constituent un danger pour un chiot. Certaines zones de la maison présentent elles-mêmes un risque. Vous avez une piscine? Assurez-vous qu’une clôture la sépare de la maison afin que votre chien ne se jette pas dedans. Certains chiens sont de bons nageurs et s’en sortiront, mais un chiot sans surveillance risque de s’y noyer.

Toutes les sources de chaleur, que ce soit une cheminée, un radiateur électrique ou un poêle à bois, devraient être des endroits interdits à votre chien. Sécurisez le périmètre de chacune de ces sources et enseignez à votre chiot par un dressage approprié qu’il ne doit pas s’en approcher.

Nettoyants et médicaments

Les plantes d’intérieur apportent une magnifique note de verdure à votre maison, mais il faut se rappeler que certaines plantes sont extrêmement toxiques pour les chiens. Sachez reconnaître lesquelles – PetMD mentionne entre autres le gui, le chrysanthème et le lys – et mettez-les à l’écart. Un grand nombre de nettoyants domestiques et produits similaires peuvent aussi être dangereux s’ils sont ingérés. Empêchez votre chien d’avoir accès à des substances volatiles se trouvant dans votre garage, telles que l’huile, les nettoyants pour la voiture, le sel de déglaçage et l’antigel.

Les chiens peuvent également confondre des médicaments ou des vitamines avec des gâteries. Rangez-les de façon sécuritaire dans une armoire haute, de sorte que ni les enfants ni les chiots ne puissent y avoir accès. La même règle s’applique aux détergents à lave-vaisselle ou à lessive, lesquels devraient être placés hors d’atteinte – de préférence dans une armoire verrouillée (sinon, le chien pourrait parvenir à l’ouvrir!).

Nettoyez souvent le parquet

Pour assurer la sécurité de votre chien, surveillez tout ce qui tombe sur le parquet. C’est vrai qu’avant sa venue, votre famille et vous avez marché à quatre pattes et ramassé les moindres objets qui traînaient par mesure de prévention. Il faudra répéter l’opération à l’occasion, maintenant que votre chien habite avec vous. Quand vous cuisinez, ramassez tout ce qui tombe par terre; il est bien connu que les aliments tels que le chocolat sont nocifs pour les chiens. Votre compagnon peut tout aussi bien s’étouffer en avalant un petit morceau ou manger une babiole qui bloquera son système digestif, comme de la soie dentaire ou un élastique. Passez régulièrement le balai ou l’aspirateur sur vos parquets pour prévenir ces accidents désastreux.

Protégez vos effets personnels

Non seulement voulez-vous assurer la sécurité de votre chiot, mais vous devez aussi protéger vos effets personnels des dommages qu’il pourrait leur causer. Personne n’est intéressé à découvrir son canapé déchiré, une porte tout égratignée ou de précieux objets-souvenirs en miettes, quand il rentre à la maison. La première étape, c’est la prévention. S’il y a des objets que vous ne voulez pas voir brisés ou abîmés, là où ils sont placés d’ordinaire, rangez-les ailleurs temporairement. Étendez des couvertures et des housses lavables sur votre canapé pour empêcher toute souillure de le tacher, et appliquez un répulsif en vaporisateur sans danger pour les chiens sur toutes les surfaces de bois exposées, afin de les protéger des assauts gourmands de votre chiot. Le grand vase en verre qui trône habituellement sur le parquet pourrait tout aussi bien être posé sur une petite table ou rangé dans un placard, en attendant que votre chiot soit assez bien élevé pour le contourner. Adoptez ce genre de solutions pour tous les trésors de famille que votre chiot peut arroser d’urine, mâchonner ou briser en un instant.

Prévenez les mauvais coups

Malgré toutes les mesures de sécurisation et de dressage que vous prendrez, il est probable que votre ami à fourrure trouve encore le moyen de faire des siennes. Mais soyez patient avec lui; un chiot a besoin d’apprendre les règles avant d’être réprimandé pour les avoir transgressées. Il ne sait pas que vos vieilles pantoufles ne sont pas des jouets à mâchouiller tant que vous ne le lui avez pas appris. Il peut penser que la poubelle de la cuisine est un autre bol de nourriture géant, empli d’une vaste sélection de délicieuses bouchées pour chiens. Ne vous laissez pas décourager d’avance par toutes les possibilités d’accidents ou de dégâts – la plupart des situations peuvent être corrigées au fur et à mesure qu’elles se produisent. Pratiquez bien les techniques de dressage à l’obéissance afin que votre chiot apprenne à distinguer les jouets permis des objets défendus.

Il faut peu de temps pour rendre votre maison sécuritaire, et votre chien vous sera reconnaissant de vivre dans un milieu sans danger. À mesure qu’il grandira et apprendra les consignes à respecter dans la maison, vous constaterez que les rappels à l’ordre se feront de moins en moins nombreux. En attendant, prenez bien soin de le protéger de tous les risques possibles.

 

Note biographique

Erin Ollila

Erin Ollila croit en la puissance du message, qui peut non seulement informer mais aussi transformer l’auditoire cible. Ses écrits se retrouvent partout sur Internet et dans des médias imprimés; ils comprennent des entrevues, des articles rédigés pour autrui, des billets de blogue et des textes créatifs non romanesques. Erin est une technophile experte en référencement naturel et en tout ce qui touche les médias sociaux. Elle détient une maîtrise ès arts en création littéraire de l’Université Fairfield, Connecticut. Vous pouvez la contacter sur son compte Twitter @ReinventingErin ou apprendre à mieux la connaître à la page http://erinollila.com.

 

Articles connexes sur les soins aux animaux