Identifier et prévenir l’angoisse de la séparation chez votre chien

Article publié par Chrissie Klinger
minutes de lecture

Certains chiens sont contrariés lorsque leurs maîtres les quittent. Après tout, ils n’aiment généralement pas rester seuls ou être séparés de leur meilleur ami. Comment pouvez-vous savoir si votre chien est simplement déçu parce que vous partez faire des courses ou s’il souffre de quelque chose de plus grave? Prenez connaissance des renseignements suivants pour détecter l’angoisse de la séparation chez les chiens et l’aider à retrouver son calme lorsqu’il se sent très seul.

S’agit-il vraiment de l’angoisse de la séparation?

Les chiens souffrant de l’angoisse de la séparation font plus que la moue ou geindre quand vous les quittez. L’angoisse de la séparation se manifeste par un comportement destructeur ou autodestructeur qui peut comprendre des besoins faits dans la maison, la destruction de ce qui les entoure et même des blessures occasionnelles en tentant de sortir. Parmi les autres symptômes, citons la vocalisation excessive, le refus de manger ou de boire, et des halètements ou salivations incessants. De nombreux chiens souffrant de l’angoisse de la séparation ne répondent pas bien non plus au fait d’être mis dans une cage.

Brown dog lying on blue couch looks dejected after ripping a pillow apart.

Il est toutefois important de garder à l’esprit que bon nombre de ces symptômes peuvent aussi refléter d’autres conditions, ce qui rend difficile le diagnostic de l’angoisse de la séparation. Par exemple, si votre chien fait ses besoins dans la maison pendant que vous êtes parti, il y a plusieurs autres causes possibles, notamment une mauvaise formation à la maison ou une incontinence due à un trouble physique. Le halètement ou la salivation excessifs et le refus de manger ou de boire pourraient également signaler une autre affection médicale comme la déshydratation. Certains chiens ont aussi simplement une personnalité turbulente qui transforme les objets de leur environnement en dommages collatéraux.

Il est essentiel de déterminer si ces comportements ne se produisent que lorsque votre chien est seul et exclure des causes connues comme une affection médicale ou l’âge et la personnalité du chien. Dans le cas de l’angoisse de la séparation, la destruction est généralement propre au désir de s’échapper. Par contre, mâcher votre paire de chaussures préférée pendant votre absence, c’est souvent simplement être un chien. Mais s’il mâche et raye le papier peint, il se peut très bien qu’il veuille désespérément sortir – un signe révélateur de l’angoisse de la séparation chez les chiens. Vous pourriez aussi observer de nouveaux comportements que votre chien n’a pas l’habitude de manifester, surtout si vous êtes absent plus souvent que par le passé.

Prévenir ce stress

Bien que le mystère demeure quant à la raison pour laquelle certains chiens ressentent cette angoisse plutôt que d’autres, certains éléments déclencheurs ont été identifiés. Selon l’organisation Humane Society of the United States, ces éléments comprennent :

  • Rester seul pour la première fois après avoir été habitué à une compagnie constante.
  • Ressentir le traumatisme du temps passé dans un nouveau refuge ou chenil.
  • Un changement soudain dans la routine ou la structure de la maison, comme le décès d’un membre de la famille ou d’un animal domestique.

Dans la mesure du possible, aider votre chien à faire face à l’un de ces scénarios l’empêchera de ressentir l’angoisse de la séparation dès le début. Vous prévoyez le faire héberger dans un chenil pendant quelques jours alors que vous partez en voyage? Habituez-le dès maintenant en l’emmenant sur place pour une visite, et laissez-lui un jouet préféré ou un vieux chandail imprégné de votre odeur pour le réconforter pendant son séjour. Et si des changements majeurs surviennent à la maison, assurez-vous de porter une attention particulière à votre compagnon pour le rassurer en lui montrant qu’il est toujours en sécurité.

Man hugs a yellow lab with a blue ball in his mouth.

Si votre chien souffre déjà de l’angoisse de la séparation, la clé du traitement est de l’aider à surmonter sa « peur ». PetMD recommande d’abord d’évaluer le comportement et l’environnement de votre chien, ainsi que tout indice comportemental que vous pourriez transmettre de façon inconsciente, afin de déterminer ce que vous pouvez changer pour que votre animal se sente plus à l’aise en votre absence (temporaire). Un dresseur ou un spécialiste du comportement animal peut aussi vous aider à déterminer ce qui pourrait également aider. Entretemps, cependant, votre vétérinaire peut lui prescrire des médicaments contre l’anxiété pour l’aider à se calmer pendant que vous vous efforcez de mieux orienter ses réactions.

L’American Society for the Prevention of Cruelty to Animals souligne également qu’il est important de fournir à votre animal une stimulation mentale et physique suffisante. Des exercices intenses, des promenades quotidiennes et des jeux ensemble peuvent lui permettre de garder confiance en lui une fois que vous êtes parti. En lui fournissant des jouets qui le stimulent mentalement, comme des casse-tête ou des jouets qui délivrent de la nourriture, vous lui donnez quelque chose pour se changer les idées pendant votre absence.

Bien sûr, si vous prenez grand soin de votre chien, vous lui rappellerez qu’il peut compter sur vous, peu importe où vous êtes. Si vous soupçonnez qu’il souffre de l’angoisse de la séparation, en parler avec votre vétérinaire est un bon point de départ. Un bon diagnostic et un plan d’action peuvent l’aider à la surmonter. Votre constance dans la mise en œuvre de ce plan donne à votre ami une excellente chance de se sentir plus heureux en votre absence.

Contributor Bio

$authorImageAlt

Jean Marie Bauhaus

 

Jean Marie Bauhaus est une auteure de fiction, une écrivaine et rédactrice indépendante qui vit à Tulsa, en Oklahoma. Elle écrit souvent sur les animaux domestiques et la santé des animaux domestiques dans son bureau chez elle, sous la supervision de ses compagnons à quatre pattes.

 

Articles associés

  • L’angoisse de la séparation chez le chien  

    Dogs running L’amour que vous lui donnez est la principale source de bonheur pour votre chien. Le lien spécial qui vous unit constitue sa raison de vivre. C’est pour cette raison que l’angoisse de la séparation chez le chien peut devenir un sérieux problème pour le propriétaire de l’animal.
  • Signes de bonne santé  

    Lorsque vous allez chez le vétérinaire, n’hésitez pas à formuler toutes vos questions et vos préoccupations sur la santé de votre chiot. Pour vous aider à déterminer les anomalies dont vous devriez discuter avec le vétérinaire, passez en revue les listes suivantes.
  • Comment interpréter les comportements usuels des chiens et leurs humeurs

    Les actions de votre chiot en disent beaucoup sur son humeur. Même si vous ne parlez pas couramment la langue canine, sachant bien sûr ce que saliver signifie, vous devez pouvoir interpréter ses comportements.
  • Pourquoi mon chien s’assoit-il sur moi? Cinq raisons possibles

    Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi votre chien s’assoit sur vous plutôt qu’à vos côtés? Faut-il en rire ou agit-il ainsi pour une raison particulière?

Produits connexes