La santé oculaire du chat : Reconnaître et prévenir six problèmes de vue chez le chat

Article publié par
minutes de lecture

Votre chat cligne constamment des yeux et vous avez remarqué qu’il se frotte les yeux. C’est la saison des allergies, vous avez aussi les yeux qui piquent et qui vous démangent. Votre chat souffre-t-il simplement d’allergies ou y a-t-il un problème plus grave? La santé oculaire du chat est un facteur important de la santé générale de votre animal domestique, et comprendre les problèmes liés aux yeux chez les chats peut vous aider à prévenir les complications de la vision graves chez le vôtre.

Bien que les chats ne soient pas aussi sensibles aux problèmes oculaires que les chiens, lorsque les chats développent des problèmes oculaires, ils sont souvent chroniques, souligne Animal Eye Care. Voici six troubles oculaires que vous pourriez rencontrer :

1. Conjonctivite

Également appelée « l’œil rose », la conjonctivite survient lorsque la muqueuse qui tapisse l’extérieur du globe oculaire et l’intérieur de la paupière est atteinte d’une inflammation. Comme pour les yeux roses chez les humains, cette maladie est très contagieuse, bien que la version féline ne se transmette qu’entre chats.

  • Causes : La conjonctivite résulte généralement d’une maladie des voies respiratoires supérieures causée par un virus ou une infection bactérienne, affirme le Collège de médecine vétérinaire de l’Université Cornell.
  • Signes et symptômes : Le symptôme le plus révélateur est l’écoulement oculaire. L’écoulement oculaire peut être clair ou de couleur grise, jaune, verte ou même rouge rouille foncé. L’intérieur de l’œil peut sembler enflé ou rougi, et l’un ou les deux yeux peuvent être touchés. D’autres symptômes de maladie des voies respiratoires supérieures, comme les éternuements ou les écoulements nasaux, peuvent également être présents.
  • Traitement : En général, la conjonctivite est traitée par des antibiotiques topiques sous forme de gouttes ou de pommade. Si une maladie des voies respiratoires supérieures est présente, votre vétérinaire peut aussi la traiter. Parmi les types d’infection qui provoquent souvent ce trouble oculaire, on trouve l’herpès-virus félin (type 1). Si cette cause est déterminée, votre vétérinaire peut prescrire d’autres traitements pour maîtriser ce virus et prévenir d’autres poussées.

2. Autres infections oculaires

La conjonctivite n’est pas la seule infection oculaire que votre chat peut contracter. Il existe d’autres infections oculaires qui sont courantes chez les chats. Elles sont souvent le résultat d’une infection des voies respiratoires supérieures qui atteint les yeux. Le caractère contagieux ou non des infections oculaires dépend de la cause sous-jacente de l’infection.

  • Causes : Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine des infections oculaires, notamment les bactéries, les infections virales, les champignons et les parasites.
  • Signes et symptômes : Le frottement et le plissement des yeux sont des signes courants d’une infection oculaire chez le chat. Parmi les autres symptômes, citons la rougeur et l’enflure, l’écoulement oculaire ainsi que les éternuements et l’écoulement nasal.
  • Traitement : En général, votre vétérinaire traitera l’infection sous-jacente qui cause l’inconfort oculaire. Dans le cas des infections légères, il est courant de se concentrer sur le traitement des symptômes en assurant au chat des périodes de repos, en nettoyant les écoulements des yeux et en lui proposant une alimentation saine et une hydratation suffisante. Les infections graves peuvent être traitées par des onguents topiques ou des gouttes oculaires, voire par des antibiotiques systémiques.

3. Irritation

Bien que les chats ne souffrent généralement pas du type d’allergies qui causent des démangeaisons aux yeux et des larmoiements, les irritants dans leur environnement peuvent produire un effet similaire.

  • Causes : Parmi les irritants oculaires pour les chats, on peut citer les odeurs fortes, comme le parfum, les produits chimiques de nettoyage, la fumée de tabac et la poussière. Pratiquement tout ce qui entre dans les yeux de votre chat peut causer une réaction d’irritation.
  • Signes et symptômes : Soyez attentif aux signes d’inconfort tels que le plissement ou le frottement des yeux, ainsi qu’aux rougeurs et aux écoulements.
  • Traitement : Si l’irritation est indéniablement à l’origine des symptômes de votre chat et qu’il est prêt à le tolérer, essayez de lui rincer les yeux avec une solution de lavage oculaire. Par contre, comme les symptômes d’irritation sont presque identiques à ceux des affections plus graves, il est préférable de consulter votre vétérinaire si vous remarquez des signes d’inconfort oculaire. Il est également recommandé d’éliminer l’irritant de la maison si vous savez ce qui cause son inconfort.Veterinary placing a few drops of eye drops cat

4. Ulcères cornéens

Les ulcères cornéens, une affection potentiellement grave, sont des plaies ouvertes à la surface de l’œil qui peuvent rendre opaque la partie affectée de l’œil.

  • Causes : Les ulcères cornéens peuvent être causés par des blessures oculaires, des yeux secs de façon chronique ou des anomalies anatomiques. Ils peuvent également être causés par des infections oculaires, surtout celles qui ne sont pas traitées.
  • Signes et symptômes : En plus de l’opacité dans la région touchée, les signes d’ulcères cornéens comprennent le frottement et le plissement des yeux, les douleurs oculaires évidentes, la rougeur et l’écoulement.
  • Traitement : Les ulcères légers guérissent souvent une fois que la cause sous-jacente est traitée, mais votre vétérinaire peut également prescrire un onguent ou des gouttes antibiotiques, ainsi qu’un antidouleur. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour les ulcères qui se propagent plus profondément dans l’œil. Avec un traitement adéquat, les ulcères cornéens sont habituellement guérissables, mais s’ils ne sont pas traités, ils peuvent entraîner une cécité permanente et même une défiguration.

5. Glaucome

Cette affection résulte de la pression dans l’œil causée par une accumulation de liquide. Le glaucome est une affection grave qui doit être traitée le plus rapidement possible afin d’éviter la cécité permanente ou la défiguration.

  • Causes : Un certain nombre de choses peuvent empêcher le liquide oculaire de s’écouler, entraînant l’accumulation qui est à l’origine du glaucome. Il s’agit notamment d’anomalies anatomiques, d’infections oculaires, d’inflammations, de traumatismes oculaires et de tumeurs. Certains chats ont une prédisposition génétique à ce trouble, auquel cas il n’est pas rare que les deux yeux soient touchés.
  • Signes et symptômes : Les chats atteints de glaucome présentent généralement des signes de douleur importante, ils se frottent les yeux ou les plissent, ils se mettent à l’écart, ils crient et ils miaulent fort, notamment. Les yeux peuvent sembler voilés, coulants ou rougis. Dans les cas graves, le globe oculaire lui-même peut sembler enflé.
  • Traitement : Si vous pensez que votre chat souffre de glaucome, emmenez-le immédiatement chez un vétérinaire. Plus vite la pression accrue dans l’œil peut être réduite, meilleures seront les chances de sauver l’œil. Dans les cas légers, le glaucome se résorbe de lui-même une fois la cause sous-jacente traitée, mais les cas plus graves peuvent nécessiter une prise en charge continue pour prévenir l’accumulation excessive de liquide. Dans le pire des cas, il peut être nécessaire d’enlever l’œil.

6. Cataracte

La cataracte est une zone opaque qui se développe sur le cristallin et empêche la lumière d’atteindre le fond de l’œil, ce qui entraîne une perte de vision et, dans certains cas, la cécité.

  • Causes : Si la cataracte peut être simplement le résultat du vieillissement, elle peut également être causée par le diabète sucré ou par une inflammation de l’uvée de l’œil. Une décharge électrique ou une exposition à des radiations ou à une substance toxique peuvent également entraîner une cataracte. Elle peut également indiquer une carence en calcium.
  • Signes et symptômes : La cataracte donnera à l’œil une apparence laiteuse et trouble. Cependant, la cataracte n’est généralement pas visible tant qu’elle n’est pas suffisamment avancée pour altérer considérablement la vision. Dans ce cas, votre chat pourrait présenter des signes de perte de vision, comme se cogner à des objets ou se déplacer lentement, surtout quand l’éclairage est faible. Si la cataracte a pour origine le diabète sucré, votre chat peut présenter des symptômes comme une perte de poids, une soif excessive et des mictions fréquentes.
  • Traitement : Il convient de consulter un vétérinaire pour écarter les causes non liées à l’âge, qui devront être traitées séparément si elles sont présentes. Quant à la cataracte elle-même, la chirurgie pour l’éliminer et rétablir la vision est une option, même si vous constatez que votre chat est capable de bien s’adapter à la perte de vision tant qu’il est maintenu à l’intérieur et hors des situations dangereuses.

La santé oculaire du chat

Si votre chat présente des signes de problèmes oculaires, il est important de l’emmener immédiatement chez un vétérinaire. Comme beaucoup d’affections présentent les mêmes symptômes, il est impossible de diagnostiquer correctement les problèmes oculaires sans examen. Essayer de deviner quel est le problème ou attendre de voir s’il disparait de lui-même est une perte de temps qui pourrait être crucial pour sauver l’œil de votre chat si la maladie s’avère grave.

Peu importe si votre chat présente des signes de problèmes oculaires, la bonne santé oculaire du chat peut contribuer à prévenir de tels problèmes. Donner à votre chat des aliments pour chats de qualité supérieure à base de viande, respecter les calendriers de vaccination, le garder à l’intérieur et limiter son exposition à des chats étrangers susceptibles d’être contagieux sont autant de mesures qui peuvent contribuer à protéger les yeux de votre chat, sans parler de sa santé et de sa qualité de vie.

Contributor Bio

Jean Marie Bauhaus Contributor Photo

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus est une auteure de fiction, une écrivaine et rédactrice indépendante qui vit à Tulsa, en Oklahoma. Elle écrit souvent sur les animaux domestiques et la santé des animaux domestiques dans son bureau chez elle, sous la supervision de ses compagnons à quatre pattes.

Articles associés

  • La maladie des voies urinaires

    Vous savez déjà que la nourriture que vous offrez à votre chat est extrêmement importante pour sa santé générale.
  • Chats à la peau sensible : regarder sous la fourrure

    Comme le sait tout propriétaire, caresser un chat est un des plaisirs simples de la vie. Le mouvement de la main glissant sur une fourrure épaisse et lustrée procure autant de plaisir au chat qu’à son maître. Malheureusement, si le chat a des problèmes de peau, ce plaisir simple peut devenir désagréable.
  • L’anxiété du chat : Comprendre votre chat stressé

    Il vous arrive peut-être parfois de rire quand quelque chose fait sursauter votre chat. Cependant, il ne faut pas prendre à la légère un chat qui se montre peureux ou angoissé.
  • Malpropreté chez le chat : délit de litière  

    Les chats ne voient pas tous malheureusement le lien entre faire ses besoins et aller dans la litière. Même les chats qui ont compris le principe vont parfois choisir un autre endroit dans la maison pour se soulager.