Comment prendre la température de votre chien ou de votre chat

Publié par la Dre Patty Khuly
Le
Lecture de minutes

Les propriétaires d’animaux domestiques accordent plus d’importance que jamais à la santé de leurs animaux. Apprendre comment prendre la température d’un chat ou d’un chien en constitue une preuve claire. Les vétérinaires sont ravis de voir plus de propriétaires d’animaux domestiques s’occuper activement de la santé de leurs animaux, et la plupart sont très heureux de les aider à acquérir cette compétence de base.

Prendre la température d’un chat ou d’un chien est une chose assez facile à apprendre. Voyons ensemble la meilleure façon de prendre la température de vos amis à quatre pattes.

Pourquoi apprendre comment prendre la température de votre animal domestique?

Cay lying beneath pink blanket next to a window with a wintery scene outside.

Comme pour les humains, la température corporelle des chats et des chiens peut nous en dire beaucoup sur leur santé générale. Bien que la température de ces espèces soit supérieure à la nôtre (101,3 °F/38,5 °C), il est assez facile de savoir ce qui est trop élevé ou trop bas.

Les fièvres (c.-à-d. les températures au-dessus de 102,5 °F/39,2 °C) peuvent informer les propriétaires d’animaux domestiques de problèmes comme les coups de chaleur, les infections ou les maladies inflammatoires systémiques, comme l’indique le Merck Veterinary Manual.

À l’opposé, des températures basses (soit inférieures à 100°F/37,8°C) peuvent nous dire s’ils ont perdu trop de chaleur corporelle. Une telle perte peut être de nature hypothermique (suite à l’exposition aux éléments en hiver, par exemple) ou résulter d’un choc, d’une hypoglycémie, de malnutrition ou d’une maladie grave touchant tout le système.

Une légère perte de température peut même être remarquée lorsqu’une mère se prépare à donner naissance à ses bébés!

Quand prendre la température d’un animal domestique?

Lorsqu’un animal domestique est léthargique, plus calme que d’ordinaire ou qu’il présente un changement dans son appétit ou ses comportements habituels, prendre sa température peut être utile. C’est particulièrement vrai pour les chats, qui ont fortement tendance à cacher la plupart de leurs signes de maladie. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que de nombreuses maladies peuvent être présentes sans affecter la température corporelle. Par conséquent, si vous jugez nécessaire de prendre la température de votre animal domestique, vous devez aussi communiquer rapidement avec un vétérinaire pour discuter de vos préoccupations concernant sa santé. En outre, si vous n’avez jamais pris la température de votre animal domestique ou que vous avez peu d’expérience, vous devriez discuter avec un vétérinaire avant de le faire. Ceci autant pour votre propre sécurité que celle de votre animal domestique.

Non seulement prendre la température corporelle de votre animal domestique peut-il vous aider à décider s’il faut l’emmener rapidement ou non chez le vétérinaire (une température élevée devrait toujours valoir d’appeler votre vétérinaire), mais de pouvoir lui dire quelle température votre animal domestique faisait à la maison lui donne aussi des renseignements très utiles.

En fait, la prise de température à la maison est tellement bénéfique que de nombreux vétérinaires et leurs équipes se font un devoir de l’enseigner. Si vous souhaitez apprendre comment le faire, n’hésitez pas à le demander à votre vétérinaire, car il y a de fortes chances pour qu’il soit heureux de vous le montrer.

Comment prendre la température d’un chien?

La méthode pour prendre la température d’un chien est simple. Voici quelques notions de base :

Person holding the head of a Jack Russell terrier lying on a deck.

  1. Achetez le bon thermomètre : Il est possible de trouver un thermomètre rectal numérique en plastique (pour les humains) dans n’importe quelle pharmacie. En général, pour moins de dix dollars, c’est le meilleur investissement que vous pouvez faire en matière de soins de santé. (Remarque : La plupart des thermomètres numériques peuvent être utilisés par voie rectale ou orale. Demandez à votre pharmacien si vous n’êtes pas certain.)
  2. Tenez bien votre animal : La plupart des propriétaires d’animaux domestiques jugeront qu’il vaut mieux s’y prendre à deux. Une personne peut tenir la tête de l’animal et maintenir son corps immobile tandis que l’autre relève la queue pour faciliter l’insertion rectale du thermomètre. Pour un chien qui tenterait de s’y soustraire en s’assoyant, une troisième personne (pour maintenir le patient en position debout) pourrait être nécessaire. Les gâteries et les jouets sont généralement utiles comme distraction. Si votre animal se met à avoir peur ou que vous n’êtes pas certain de pouvoir l’immobiliser en toute sécurité, il est préférable de vous en remettre à votre vétérinaire pour la prise de température. Bien que ces conseils puissent être pratiques, ils ne doivent pas être appliqués coûte que coûte au risque de compromettre la santé et le bien-être de votre animal et de vous-même.
  3. Prenez sa température : Après avoir appliqué un peu de gelée de pétrole au bout du thermomètre (l’équivalent d’un petit pois), insérez-le dans le rectum (entre deux et trois centimètres est suffisant). Attendez ensuite le bip (ou le temps que la lecture numérique se stabilise), et voilà!

Vous voulez apprendre comment prendre la température d’un chat? La méthode est tout aussi facile. La seule chose difficile est d’amener votre compagnon à bien se comporter. Étant donné que les chats sont généralement plus petits et qu’ils ne tolèrent généralement pas qu’on les retienne, vous pourriez avoir besoin d’essayer une variété d’incitatifs ou de techniques pour le retenir. Pour cette raison, l’idéal est de vous faire montrer par votre vétérinaire et son équipe quelle est la meilleure façon pour votre chat.

Choses à garder à l’esprit lorsque vous prenez la température de votre animal

Lorsque vous apprenez à prendre la température d’un chat ou d’un chien, il est essentiel d’avoir le bon équipement. Par exemple, les thermomètres en verre peuvent briser et exposer votre animal à du mercure et à du verre, et certains vieux thermomètres peuvent prendre beaucoup de temps à lire la température.

Il est également essentiel de prendre la température corporelle de l’animal à partir du rectum. Bien que les vétérinaires espèrent toujours qu’une méthode moins envahissante soit découverte pour prendre la température de leurs patients, les méthodes non rectales peuvent être plus difficiles à interpréter.

Lorsque vous apprenez comment prendre la température d’un chat, il faudra peut-être un peu de temps et de patience pour bien le maintenir. Regarder des vidéos en ligne sur la façon de bien retenir votre chat peut s’avérer utile, mais demander à votre vétérinaire de vous montrer comment faire avec votre propre chat reste l’idéal.

Il est également important de noter que la température corporelle de certains animaux domestiques est naturellement plus élevée ou plus basse que la majorité. En outre, l’exercice et l’agitation peuvent augmenter la température, et une longue période d’inactivité ou un âge gériatrique peuvent la réduire. Encore une fois, si vous jugez nécessaire de prendre la température de votre animal, vous devez aussi communiquer rapidement avec un vétérinaire pour discuter de vos préoccupations. Et pour finir, il convient de répéter que ce ne sont pas tous les animaux qui en viendront à accepter cette procédure. Si cela cause un stress important à votre animal ou pose un problème de sécurité pour vous-même ou pour lui, il vaut sans doute mieux ne pas prendre sa température à la maison.

Contributor Bio

Dr. Patty Khuly

Dre Patty Khuly

La Dre Patty Khuly est une vétérinaire primée, connue pour sa libre pensée et son ardente défense des animaux domestiques, sa passion pour la profession vétérinaire et ses articles où elle discute sans gêne de la santé des animaux domestiques.

La Dre Khuly est diplômée avec distinction du Wellesley College et de l’University of Pennsylvania School of Veterinary Medicine. Elle a obtenu une maîtrise en administration des affaires à la Wharton School of Business dans le cadre du prestigieux programme de double diplôme MBA/VMD. Elle est maintenant propriétaire de la Sunset Animal Clinic, une clinique vétérinaire à Miami, en Floride.

Mais ce n’est pas tout. La Dre Khuly est une lectrice avide, une enthousiaste tricoteuse, une fanatique de yoga chaud, une passionnée de musique, une coureuse acharnée et une infatigable gourmande. Elle vit dans le sud de Miami avec quatre chiens, d’innombrables chats, deux chèvres qu’elle a sauvées et un troupeau hilarant de poules.

 

PRODUITS ASSOCIÉS