La maladie rénale

 

Les reins, organes souvent oubliés mais essentiels au maintien de la vie, éliminent les déchets de la circulation sanguine et régularisent les fluides dans l'organisme. Si les reins ne réussissent pas à faire leur travail, votre chat peut se retrouver en danger de mort. 

Si votre chat présente l'un des signes suivants, il pourrait souffrir de maladie rénale :

  • Perte d'appétit
  • Soif accrue
  • Mictions fréquentes ou aucune miction
  • Vomissements
  • Pelage de piètre apparence
  • Dépression

Si on diagnostique une maladie rénale chez votre chat, votre vétérinaire peut la décrire comme étant aiguë ou chronique.

Aiguë ou soudaine, la maladie rénale peut être causée par :

  • Perte de sang
  • Choc
  • Stress chirurgical
  • Trauma
  • Déshydratation grave
  • Poisons
  • Médicaments
  • Débit urinaire obstrué
  • Infection

La maladie rénale chronique, ou à long terme, peut résulter des facteurs ci-dessus, ainsi que de la race et des tendances héréditaires, conjointement à des facteurs nutritionnels et aux défaillances du système immunitaire.

Malheureusement, les signes de maladie rénale n'apparaissent habituellement pas avant la perte des deux-tiers de la fonction rénale. Lorsque l'insuffisance rénale chronique s'est développée, elle ne peut être inversée. Dans ce cas, vous pouvez ralentir la progression de la maladie en offrant à votre animal une nourriture spécialement formulée pour aider à prendre en charge la maladie, que votre vétérinaire vous recommande.

Dans le cas de maladie rénale aiguë, lorsque la progression de la maladie est arrêtée, bon nombre de chats récupèrent complètement. Encore une fois, la nourriture thérapeutique joue un rôle crucial en réduisant l'accumulation de déchets habituellement éliminés par les reins et en ralentissant ou en inversant les dommages causés aux reins. La meilleure chose que vous puissiez faire pour votre chat est de lui fournir la meilleure nutrition, afin qu'il récupère grâce à une nourriture contenant des quantités limitées de protéines et de phosphore.

Pour un diagnostic précis et des options de traitement, consultez toujours votre vétérinaire.

 

Articles connexes sur les soins aux animaux

  • L’anxiété du chat : Comprendre votre chat stressé

    Il vous arrive peut-être parfois de rire quand quelque chose fait sursauter votre chat. Cependant, il ne faut pas prendre à la légère un chat qui se montre peureux ou angoissé.
  • Malpropreté chez le chat : délit de litière  

    Les chats ne voient pas tous malheureusement le lien entre faire ses besoins et aller dans la litière. Même les chats qui ont compris le principe vont parfois choisir un autre endroit dans la maison pour se soulager.
  • Impact du vieillissement du cerveau chez le chat  

    Les effets du vieillissement sont malheureusement inévitables, tant chez les humains que chez nos amis les chats.
  • La prise en charge du poids  

    Cat playing with ownerw Saviez-vous que l'obésité affecte plus de 50 pour cent des animaux de compagnie en Amérique? Si votre chat est en surpoids, il peut développer toutes sortes de problèmes de santé comme l'arthrite douloureuse, la maladie cardiaque, la difficulté à respirer, le diabète et même le cancer de la vessie.
  • Embonpoint chez le chat : Trop n´est pas mieux

    154502253 Un chat qui souffre d’embonpoint risque de développer de nombreux problèmes de santé graves. Un gain de poids indique un accroissement de la graisse corporelle et se manifeste habituellement chez le chat qui mange trop et ne fait pas suffisamment d’exercice.
  • Le diabète  

    Tout comme chez les humains, le diabète chez les chats est grave mais peut être pris en charge. Si votre chat semble faible ou assoiffé, qu'il urine souvent, qu'il perd du poids rapidement, est déprimé ou ressent des douleurs abdominales, il pourrait être diabétique.