Mon chien est léthargique : les causes et comment l’aider

Article publié par
minutes de lecture

Si votre chien est plus lent, se fatigue vite ou refuse de jouer comme avant, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas simplement paresseux. Les animaux qui ont un comportement léthargique ou qui manifestent des signes d’intolérance à l’exercice peuvent souffrir d’une grave affection sous-jacente, en particulier une maladie grave comme une maladie cardiaque. Si votre chien est léthargique ou simplement moins actif qu’à l’habitude, il est important de faire attention à ces indices. Poursuivez votre lecture pour comprendre pourquoi votre chien peut avoir une intolérance à l’exercice et ce que vous devriez faire à ce sujet.

Causes possibles de léthargie

Brown dachshund with orange flying disc in mouth, running in park.

Il est normal que certains chiens soient un peu plus lents après une activité intense. Par exemple, votre chien pourrait vouloir dormir plus que d'ordinaire le lendemain et même le surlendemain d'une longue journée au parc canin ou d'une randonnée exigeante. Cependant, la fatigue prolongée ne doit pas être ignorée. L’intolérance à l’exercice n’est qu’un des signaux d’alarme pour des problèmes majeurs comme les maladies cardiaques, mais elle peut également signaler une foule d’autres problèmes, allant de problèmes légers, comme la douleur musculaire, aux affections graves comme l’insuffisance cardiaque congestive. Vets Now dresse une liste des raisons possibles pour lesquelles votre chien est léthargique :

  • Infection ou maladie
  • Problèmes cardiaques
  • Problèmes hépatiques
  • Diabète ou hypoglycémie
  • Hypothyroïdie
  • Parasites
  • Effets secondaires d’un médicament
  • Empoisonnement ou traumatisme


Le service de promenade de chiens et site de conseils pour chiens Wag! ajoute que l’intolérance à l’exercice en association avec d’autres symptômes, comme le manque d’appétit, la toux ou l’évanouissement, pourrait également être un signe d’hypertension pulmonaire (tension artérielle élevée dans les poumons) ou d’autres maladies cardiovasculaires.

Les signes d’intolérance à l’exercice et de léthargie chez les chiens

Il est généralement assez facile de savoir si votre chien est apathique. Selon Vetinfo, un sommeil excessif, un manque d’énergie, une absence d’enthousiasme et des réactions tardives sont autant de signes manifestes d’un chien léthargique. L’intolérance à l’exercice peut être plus difficile à déceler, surtout si vous ne marchez pas ou ne jouez pas régulièrement avec votre chien. Dans les cas plus légers, précise Wag!, votre chien peut simplement ne pas avoir envie de marcher aussi loin ou de jouer autant que d’habitude. La toux, le halètement ou la respiration difficile après une activité physique peuvent également signaler une intolérance à l’exercice. Dans les cas extrêmes, l’animal peut présenter des signes de confusion, de désorientation, d’incontinence, d’augmentation de la température corporelle, de tremblements et même d’évanouissement.

Ce que vous devez faire pour aider

Si vous remarquez que votre chien est léthargique ou ne tolère pas le niveau d’exercice habituel, il est important de ne pas le forcer à courir. Observez les signaux qu’il vous envoie et laissez-le s’arrêter de jouer ou écourtez sa promenade si nécessaire. Surveillez-le de près, afin de déceler d’autres symptômes graves. Si vous remarquez d’autres comportements inquiétants, vous devez immédiatement communiquer avec votre vétérinaire. Si votre chien ne présente aucun autre symptôme, attendez un jour ou deux. Si l’énergie de votre chien ne s’améliore pas ou si son état s’aggrave, communiquez avec votre vétérinaire. Ceci dit, s’il présente des symptômes extrêmes, comme un évanouissement ou une crise, emmenez-le immédiatement dans une clinique d’urgence.

Diagnostiquer votre chien

Older yellow lab lying in green grass.

Le vétérinaire examinera attentivement votre chien. Le vétérinaire recherchera probablement tout signe de boiterie, de blessure ou de douleur, ainsi que de toute tumeur possible. Il effectuera également des analyses de sang et d’urine pour vérifier s’il y a des problèmes de santé sous-jacents. Il est probable que votre chien passe un électrocardiogramme pour vérifier l’activité électrique de son cœur, et des radiographies pulmonaires pour examiner son cœur et ses poumons. Votre vétérinaire peut également recommander une échographie, un tomodensitogramme ou un examen par IRM pour mieux diagnostiquer la condition de votre chien. Vous pouvez aider à établir un diagnostic précis en fournissant à votre vétérinaire une liste de tous les médicaments que votre chien prend, en discutant des particularités de son alimentation et de son mode de vie, et en mentionnant tout autre symptôme ou changement que vous avez remarqué chez lui.

Que faire après le diagnostic

La léthargie et l’intolérance à l’exercice sont les symptômes d’un problème, pas un trouble en soi. Le type de soins dont votre chien a besoin dépendra du diagnostic. Selon l’évaluation du vétérinaire, votre chien pourrait se rétablir et reprendre ses activités. Toutefois, les maladies cardiaques chez les chiens, ainsi que d’autres maladies évolutives, peuvent nécessiter des changements dans l’exercice et l’activité physique pour le reste de la vie de votre chien. Discutez avec votre vétérinaire de l’état de santé de votre chien et de la quantité d’activité physique qu’il peut supporter en toute sécurité.

Solutions de rechange à l’exercice

Si votre chien ne peut pas faire d’activité physique intense, il peut être difficile de contrôler son poids. Étant donné que l’excès de poids peut exacerber certains problèmes de santé, il s’agit d’un défi à relever. Selon le diagnostic et le plan de traitement de votre chien, votre vétérinaire peut le soumettre à un plan alimentaire thérapeutique spécial adapté à sa condition. Sinon, demandez à votre vétérinaire de lui prescrire des aliments pour chiens permettant de contrôler son poids afin d’éviter qu’il ne devienne trop gros faute d’exercice. Vous assurer que votre chien mange un aliment adapté à son âge peut également l’aider à gérer son poids. Une bonne alimentation est également essentielle. Si votre chien ne reçoit pas les éléments nutritifs dont il a besoin pour maintenir son niveau d’énergie, cela peut contribuer à sa léthargie. Assurez-vous de discuter avec votre vétérinaire des recommandations alimentaires générales, même si votre chien n’a pas besoin d’une alimentation particulière en raison de sa condition.

Considérations relatives à l’âge

Bien sûr, il est normal que les chiens ralentissent un peu lorsqu’ils vieillissent. Les problèmes articulaires, la prise de poids et le simple fait d’être de plus en plus fatigué avec l’âge sont autant de facteurs qui peuvent amener un chien âgé à être moins actif. Mais les chiens plus âgés sont également plus sensibles aux types de maladies qui causent la léthargie et l’intolérance à l’exercice. Peu importe l’âge de votre chien, s’il est visiblement plus fatigué que d’habitude, il est important de ne pas l’attribuer au seul fait qu’il est âgé. Il s’agit de signaux d’alerte potentiels que vous ne devez jamais ignorer.

Le niveau d’activité d’un chien peut être un indicateur important de son état de santé. C’est pourquoi, en tant que propriétaire d’animal, il est important de porter une attention particulière à ce qui est normal pour votre chien afin de remarquer quand il n’agit pas tout à fait normalement. Si vous n’avez pas l’habitude de jouer ou de marcher régulièrement avec votre chien, commencez dès maintenant afin de vous familiariser avec son niveau d’activité normal. En agissant rapidement lorsque votre chien est léthargique, vous pouvez aider à dépister une maladie grave dès ses premiers signes et à améliorer les chances de votre animal de continuer à vivre une vie saine et heureuse.

Author

Jean Marie Bauhaus

Articles associés

  • Allergies et intolérances alimentaires

    Dogs running Renseignez-vous sur les signes avant-coureurs, les symptômes et les traitements des allergies alimentaires et de l'intolérance alimentaire chez les chiens ainsi que sur la santé et le bien-être de votre animal.
  • Chiens à la peau sensible

    Dogs running Apprenez-en davantage sur les symptômes cutanés sensibles chez votre chien, sur ce que vous pouvez faire pour aider votre animal à se sentir plus à l'aise et obtenir des recommandations sur les aliments pour chiens sensibles.
  • Le diabète mellitus  

    Dogs running Tout comme chez les humains, le diabète chez les chiens est grave mais peut être pris en charge. Votre chien peut développer le diabète s'il souffre des affections suivantes.
  • La maladie cardiaque  

    Dogs running Renseignez-vous sur les signes avant-coureurs, les symptômes et les traitements des maladies cardiaques chez les chiens et sur leur santé et leur bien-être.

Produits connexes