Comment accoutumer un chiot à sa cage

Publié par
Le
Lecture de minutes

Dog imageIl est nécessaire d’accoutumer un chiot à sa cage pour diverses raisons : sécurité, prévention des dommages, apprentissage de la propreté et transport. Lorsque vous ne pouvez pas emmener votre chiot dans vos déplacements, il devrait être confiné dans un endroit sécuritaire, comme une cage pour chien. La cage doit être assez grande pour qu’il puisse continuer à se tenir debout et se retourner confortablement après avoir atteint la taille adulte.

Une bonne façon d’accoutumer votre chiot à sa cage est de jouer à un jeu qui lui apprend à y entrer sur commande. À l’heure des repas, prenez une poignée de nourriture Hill’s pour chiot et amenez-le près de sa cage. Tout en l’encourageant un peu, lancez une croquette dans la cage. Lorsque vous voyez votre chiot s’élancer sur la nourriture, dites « va dans ta cage».  Après avoir mangé sa croquette, votre chiot va ressortir de sa cage pour recommencer à jouer.

Répétez l’exercice de 15 à 20 fois par séance. Éloignez-vous graduellement de la cage d’une fois à l’autre. Après un certain temps, vous devriez pouvoir faire entrer votre chiot dans sa      cage simplement avec un geste de la main et en disant « va dans ta cage ».

Si possible, gardez la cage dans un endroit où la famille passe beaucoup de temps, pour donner à votre chiot l’occasion d’y entrer de son propre chef de temps à autre. Vous pouvez l’encourager à explorer sa cage et à y passer du temps en y plaçant des gâteries Hill’s ou des jouets pour chiots à dénicher.

Faites attention toutefois de ne pas abuser du confinement en cage. Votre chiot peut être gardé dans sa cage toute la nuit pour dormir et pour un total de quatre heures durant la journée, mais si vous devez vous absenter de la maison pour une longue période, vous devez lui fournir plus d’espace pour qu’il puisse soulager ses intestins ou sa vessie.

Pour de plus longues périodes de confinement, vous pouvez utiliser une petite pièce organisée pour être à l’épreuve des chiots et sécuritaire, ou un enclos d’exercice avec du papier sur le sol pendant la journée, et réserver la cage pour la nuit lorsqu’il dort. Une cage est un endroit juste trop petit pour y laisser votre chiot toute la journée et toute la nuit.

Si votre chiot gémit ou aboie lorsqu’il est confiné dans sa cage ou ailleurs, essayez de l’ignorer. L’en laisser sortir ou répondre en lui accordant la moindre attention risquerait de renforcer ce comportement.

Vous devez faire qu’il arrête d’aboyer avant de le laisser sortir d’où il est confiné. Vous pouvez essayer de souffler dans un sifflet ou de faire un bruit inhabituel. Cela amènera votre chiot à se taire pour tenter d’identifier le son. Vous pouvez ensuite rapidement ouvrir la porte pour le laisser sortir pendant qu’il est calme.

Le plus important, c’est que votre chiot voie la zone de confinement comme un endroit paisible et sécuritaire, alors ne le chicanez pas et ne soyez pas brusque avec lui lorsque vous le mettez à l’intérieur.

Related Articles

Related products