Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


La maladie des voies urinaires

La maladie des voies urinaires chez les chiens

Vous savez déjà que la nourriture que vous offrez à votre chien est extrêmement importante pour le garder en santé. Une nourriture inappropriée peut causer l'urolithiase, maladie des voies urinaires chez les chiens où des cristaux ou des calculs se forment dans les voies urinaires et causent de l'irritation, de la douleur et possiblement un blocage.

Si votre chien présente ces symptômes, il peut souffrir d'urolithiase :

  • Difficulté à uriner
  • Mictions fréquentes
  • Sang dans l'urine
  • Baisse de l'appétit
  • Manque d'énergie ou d'intérêt pour les activités habituelles

Bien qu'il n'y ait pas une seule cause à la maladie des voies urinaires, les vétérinaires reconnaissent qu'il existe des composantes pouvant contribuer à la prévalence de la maladie.

  • Les chiens âgés de 2 à 10 ans sont davantage prédisposés.
  • Les mâles et les femelles peuvent tous deux contracter la maladie avec une fréquence égale, mais les mâles sont davantage à risque d'obstruction urétrale par des cristaux ou des calculs, ce qui met leur vie en danger.
  • Les chiens de petites races sont davantage prédisposés que les chiens de grandes races.

Les autres facteurs pouvant contribuer à la maladie sont le manque d'exercice, l'incapacité d'uriner fréquemment (typique chez un chien confiné à l'intérieur) et un apport réduit en eau.

Les nourritures riches en magnésium, en phosphore, en protéines et en calcium ont été reliées à la formation de calculs. Les vétérinaires croient qu'en offrant à votre chien une nourriture ayant des teneurs restreintes en ces minéraux, vous pouvez aider à la dissolution de certains types de calculs qui se sont formés dans ses voies urinaires.

De plus, n'oubliez pas que tout animal qui a été traité pour la maladie des voies urinaires court le risque de contracter de nouveau la maladie. Par conséquent, il est important de poursuivre la prise en charge nutritionnelle de la maladie et de surveiller de près les symptômes récurrents.

Pour un diagnostic précis et des options de traitement, consultez toujours votre vétérinaire.