Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Science Diet - Vet's #1 Choice for Their Own Pets



Affenpinscher |  Afghan Hound |  Airedale Terrier |  Akbash Dog |  Akita |  Alaskan Klee Kai |  American Eskimo |  American Pit Bull Terrier |  American Staffordshire Terrier |  American Water Spaniel |  Australian Cattle Dog |  Australian Shepherd |  Basenji |  Basset Hound |  Beagle |  Bearded Collie |  Beauceron |  Bedlington Terrier |  Belgian Malinois |  Belgian Sheepdog |  Bernese Mountain Dog |  Bichon Frise |  Black and Tan Coonhound |  Bloodhound |  Border Collie |  Border Terrier |  Borzoi |  Boston Terrier |  Bouvier des Flandres |  Boxer |  Boykin Spaniel |  Briard |  Brittany |  Brussels Griffon |  Bullmastiff |  Bull Terrier |  Cairn Terrier |  Canadian Eskimo |  Cavalier King Charles Spaniel |  Chesapeake Bay Retriever |  Chihuahua |  Chinese Crested |  Chinook |  Chow Chow |  Clumber Spaniel |  Cocker Spaniel |  Collie or Scottish Collie |  Curly-Coated Retriever |  Dachshund |  Dalmatian |  Dandie Dinmont Terrier |  Doberman |  English Bulldog |  English Cocker Spaniel |  English Foxhound |  English Pointer |  English Setter |  English Springer Spaniel |  Field Spaniel |  Finnish Spitz |  Flat-Coated Retriever |  French Bulldog |  German Shepherd |  German Shorthaired Pointer |  German Wirehaired Pointer |  Giant Schnauzer |  Golden Retriever |  Great Dane |  Great Pyrenees |  Greyhound |  Havanese |  Ibizan Hound |  Irish Setter |  Irish Water Spaniel |  Irish Wolfhound |  Italian Greyhound |  Jack Russell Terrier |  Japanese Chin |  Keeshond |  Komondor |  Kuvasz |  Labrador Retriever |  Leonberger |  Lhasa Apso |  Maltese |  Mastiff |  Miniature Bull Terrier |  Miniature Pinscher |  Miniature Schnauzer |  Newfoundland |  Norfolk Terrier |  Norwegian Elkhound |  Norwich Terrier |  Old English Sheepdog |  Papillon |  Pekingese |  Pharaoh Hound |  Pomeranian |  Poodles |  Portuguese Water Dog |  Pug |  Puli |  Rhodesian Ridgeback |  Rottweiler |  Saint Bernard |  Saluki |  Samoyed |  Schipperke |  Scottish Deerhound |  Scottish Terrier |  Shetland Sheepdog |  Shih Tzu |  Siberian Husky |  Silky Terrier |  Skye Terrier |  Smooth Fox Terrier |  Soft-Coated Wheaten Terrier |  Staffordshire Bull Terrier |  Standard Schnauzer |  Vizsla |  Weimaraner |  Welsh Corgi Cardigan |  Welsh Corgi Pembroke |  Welsh Springer Spaniel |  West Highland White Terrier |  Whippet |  Wire Fox Terrier |  Xolotzcuintli |  Yorkshire Terrier

Actif, intelligent, sûr de lui, imperturbable et un brin manipulateur, le puli fait preuve d’un dévouement sans faille envers sa famille. Il maintient son tempérament heureux et enjoué jusqu’à un âge avancé.

     Puli Coup D'œil

Taille:

Poids:

Mâle: 25 à 35 lb
Femelle: 25 à 35 lb

Taille au garrot:

Mâle: 17 po

Femelle: 16 po

Traits particuliers:

Oreilles tombantes (à l'état naturel)

Attentes réalistes:

Besoin d'exercice: >40 minutes par jour
Niveau d'énergie: Élevé
Espérance de vie: 12 à 16 ans
Tendance à baver: Faible Tendance à ronfler: Faible
Tendance à aboyer: Élevé
Tendance à creuser: Faible Besoin de compagnie/d'attention: Élevé

Utilités:

Gardien de troupeau

Pelage:

Longueur: Long
Caractéristiques: Bouclé, cordé
Couleur: Noir uni, noir avec nuance discrète de couleur rouge-rouille, gris, blanc
Besoin de toilettage: Élevé

Reconnaissance officielle:

Classification AKC: Chiens de troupeau
Classification UKC: Chiens de troupeau
Popularité: Rare


The Puli Dog Breed

Fidèle à son instinct de chien de troupeau, le puli est souvent porté à courir après les gens, à les encercler et à leur mordiller les talons pour les rassembler.

Le puli est un chien actif, de taille moyenne, qui se distingue par une robe à poil cordé tout à fait unique.

La queue enroulée en boucle serrée est portée au-dessus du niveau du dos. Il peut être parfois difficile de distinguer la tête du chien de son arrière-train!

Son pelage dense et imperméable à l’eau couvre tout le corps. Le poil de couverture est ondulé ou bouclé, mais jamais soyeux, alors que le sous-poil est doux, laineux et dense. Les deux types de poils se mêlent et finissent par former des cordelettes chez l’adulte, si on n’intervient pas dans le processus naturel. Les cordelettes sont de texture laineuse, de formes et d’épaisseurs variées, plates ou rondes, selon la structure de la fourrure et la proportion respective entre le sous-poil et le poil de couverture. La robe peut devenir très longue avec l’âge (de 4 à 5 ans), et même atteindre le sol. Comme le puli ne mue pas, il est considéré comme un chien hypoallergénique.

La robe du puli se décline en plusieurs couleurs unies : noire avec nuance discrète de couleur rouge-rouille, noire, blanche et toutes les teintes de gris. Très pigmentée, la peau est bleue ou gris-bleu, quelle que soit la couleur du pelage.

Le poids du puli varie selon sa hauteur (15 à 17 po au garrot pour la femelle et 16 à 18 po pour le mâle) et la longueur de sa fourrure. Chez le puli adulte, une toison entièrement cordée peut peser de 5 à 7 lb (2 à 3 kg).

Personnalité:

Actif, intelligent, sûr de lui, imperturbable et un brin manipulateur, le puli fait preuve d’un dévouement sans faille envers sa famille et son entourage. Ce chien doté d’une intelligence redoutable et d’un bon sens de l’humour conservera son caractère heureux et enjoué jusqu’à un âge avancé. La race ayant été développée pour servir de compagnon au berger qui se retrouvait isolé pendant de longues périodes à garder les moutons dans les collines, le puli est avant tout un compagnon exceptionnel. Le puli peut faire preuve de familiarité ou, au contraire, de réserve à l’égard des personnes qui ne font pas partie de la famille.

Bien qu’il soit à l’origine un chien de troupeau, le puli est avant tout un bon compagnon qui se donne comme mission de protéger sa famille et ses brebis. Peu importe ce qu’il fait, sa famille passe toujours en premier; qu’il soit en train de suivre une piste, de surveiller le troupeau ou d’aboyer pour donner l’alerte, il revient à intervalles périodiques pour s’assurer que sa famille est en sécurité. Il fait un bon chien de garde, mais n’aboie généralement pas de façon excessive.

Vie Au Quotidien:

Fidèle à son instinct de chien de troupeau, le puli a tendance à courir en décrivant des cercles et à être très actif. Il lui arrive souvent de courir après les gens, de les encercler et de leur mordiller les talons pour les rassembler. Avec une séance d’exercice quotidienne et le dressage adéquat, le puli fait un excellent compagnon pour la famille.

En raison de son pelage cordé très dense, on doit être très vigilant pour éviter que le puli n’ait trop chaud. S’il va se baigner, que ce soit dans une piscine ou un étang, il faut le surveiller et l’aider à sortir de l’eau s’il semble fatigué. Une mise en garde s’impose : laver et sécher le pelage cordé du puli peut constituer une épreuve!

Historique:

Le puli est une race ancienne de chiens de troupeau hongroise d’origine asiatique. On croit que le puli serait un descendant du terrier tibétain introduit en Hongrie par des tribus nomades, avant 900 après J.-C. Le terme « puli » signifie « conducteur de bestiaux » et « destructeur ».

La couleur de la robe et la taille du chien jouèrent un rôle considérable dans le développement de la race comme chien de berger. Le puli au pelage plus pâle gardait les troupeaux et les protégeait contre les voleurs et les animaux sauvages pendant la nuit, son poil pâle lui permettant de se confondre avec les animaux dont il avait la charge. Quant au puli plus foncé, il était utilisé pour conduire les troupeaux de jour. Le puli a de tout temps été reconnu pour son instinct de gardien de troupeau.

La Deuxième Guerre mondiale a pratiquement annihilé les activités d’élevage de chiens en Hongrie, mais le puli avait déjà fait ses preuves et démontré qu’il était un bon compagnon. Déjà en 1935, quelques sujets avaient été importés aux États-Unis pour participer à une expérience sur les chiens gardiens de troupeau. Malgré le fait que la Deuxième Guerre mondiale ait mis fin à ce projet, le puli avait déjà fait sa marque en Amérique. À la suite de la guerre, les chiens furent emmenés dans d’autres pays, et les éleveurs renouvelèrent les efforts en vue de préserver la race, plus particulièrement en Amérique du Nord.