Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Science Diet - Vet's #1 Choice for Their Own Pets



Affenpinscher |  Afghan Hound |  Airedale Terrier |  Akbash Dog |  Akita |  Alaskan Klee Kai |  American Eskimo |  American Pit Bull Terrier |  American Staffordshire Terrier |  American Water Spaniel |  Australian Cattle Dog |  Australian Shepherd |  Basenji |  Basset Hound |  Beagle |  Bearded Collie |  Beauceron |  Bedlington Terrier |  Belgian Malinois |  Belgian Sheepdog |  Bernese Mountain Dog |  Bichon Frise |  Black and Tan Coonhound |  Bloodhound |  Border Collie |  Border Terrier |  Borzoi |  Boston Terrier |  Bouvier des Flandres |  Boxer |  Boykin Spaniel |  Briard |  Brittany |  Brussels Griffon |  Bullmastiff |  Bull Terrier |  Cairn Terrier |  Canadian Eskimo |  Cavalier King Charles Spaniel |  Chesapeake Bay Retriever |  Chihuahua |  Chinese Crested |  Chinook |  Chow Chow |  Clumber Spaniel |  Cocker Spaniel |  Collie or Scottish Collie |  Curly-Coated Retriever |  Dachshund |  Dalmatian |  Dandie Dinmont Terrier |  Doberman |  English Bulldog |  English Cocker Spaniel |  English Foxhound |  English Pointer |  English Setter |  English Springer Spaniel |  Field Spaniel |  Finnish Spitz |  Flat-Coated Retriever |  French Bulldog |  German Shepherd |  German Shorthaired Pointer |  German Wirehaired Pointer |  Giant Schnauzer |  Golden Retriever |  Great Dane |  Great Pyrenees |  Greyhound |  Havanese |  Ibizan Hound |  Irish Setter |  Irish Water Spaniel |  Irish Wolfhound |  Italian Greyhound |  Jack Russell Terrier |  Japanese Chin |  Keeshond |  Komondor |  Kuvasz |  Labrador Retriever |  Leonberger |  Lhasa Apso |  Maltese |  Mastiff |  Miniature Bull Terrier |  Miniature Pinscher |  Miniature Schnauzer |  Newfoundland |  Norfolk Terrier |  Norwegian Elkhound |  Norwich Terrier |  Old English Sheepdog |  Papillon |  Pekingese |  Pharaoh Hound |  Pomeranian |  Poodles |  Portuguese Water Dog |  Pug |  Puli |  Rhodesian Ridgeback |  Rottweiler |  Saint Bernard |  Saluki |  Samoyed |  Schipperke |  Scottish Deerhound |  Scottish Terrier |  Shetland Sheepdog |  Shih Tzu |  Siberian Husky |  Silky Terrier |  Skye Terrier |  Smooth Fox Terrier |  Soft-Coated Wheaten Terrier |  Staffordshire Bull Terrier |  Standard Schnauzer |  Vizsla |  Weimaraner |  Welsh Corgi Cardigan |  Welsh Corgi Pembroke |  Welsh Springer Spaniel |  West Highland White Terrier |  Whippet |  Wire Fox Terrier |  Xolotzcuintli |  Yorkshire Terrier

Le montagne des Pyrénées, ou chien de montagne des Pyrénées, « patou » pour les intimes, constitue un excellent compagnon pour la famille qui mène une vie tranquille. Même s’il est calme, dévoué et bien élevé, ce chien a tendance à être indépendant et têtu. Son maître devra donc faire preuve de patience au moment du dressage.

     Montagne Des Pyrénées Coup D'œil

Taille:

Poids:

Mâle: 100 à 110 lb
Femelle: 85 à 100 lb

Taille au garrot:

Mâle: 31 po

Femelle: 28 po

Traits particuliers:

Oreilles tombantes (à l'état naturel)

Attentes réalistes:

Besoin d'exercice: 20 à 40 minutes par jour
Niveau d'énergie: Décontracté
Espérance de vie: 10 à 12 ans
Tendance à baver: Élevé Tendance à ronfler: Faible
Tendance à aboyer: Élevé
Tendance à creuser: Faible Besoin de compagnie/d'attention: Modéré

Utilités:

Gardien de moutons

Pelage:

Longueur: Mi-long
Caractéristiques: Pelage double, droit, fourni
Couleur: Blanc avec des marques grises, « poil de blaireau », brun roussâtre, blanc avec des marques feu
Besoin de toilettage: Modéré

Reconnaissance officielle:

Classification AKC: Chiens de travail
Classification UKC: Chiens de garde
Popularité: Répandue


The Great Pyrenees Dog Breed

Le montagne des Pyrénées a été développé pour être laissé seul dans les collines ou les montagnes isolées afin d’assurer la protection des troupeaux de moutons, ce qui explique son caractère relativement indépendant.

Le montagne des Pyrénées est un chien musclé, de taille imposante, au pelage double. Le poil de couverture est long, grossier, droit ou légèrement ondulé; quant au sous-poil, il est fin, doux et bien fourni. La robe se décline en diverses couleurs : blanc, blanc avec des taches jaune pâle, feu ou gris. La truffe est noire, les yeux sont brun foncé. Les oreilles, de forme triangulaire, tombent à plat contre la tête. La queue touffue forme panache; elle est longue, et descend au moins à la pointe du jarret.

Le montagne des Pyrénées mesure de 27 à 32 po au garrot, pour le mâle, et pèse au moins 100 lb (45 kg). Quant à la femelle, sa taille varie entre 25 et 29 po, et son poids fait au moins 85 lb (38 kg).

Personnalité:

Le montagne des Pyrénées est un chien calme, sérieux et qui se comporte bien; il est reconnu pour sa loyauté envers sa famille, notamment avec les enfants qui se conduisent  bien. Il est généralement digne de confiance, affectueux et doux, mais s’il le faut, il n’hésitera pas à protéger sa famille et son territoire.

Le montagne des Pyrénées a été développé pour être laissé seul dans les collines ou les montagnes isolées afin d’assurer la protection des troupeaux de moutons, ce qui explique son caractère relativement indépendant. En raison de son indépendance, il peut être plus difficile à dresser que d’autres races de chiens. Fidèle à son instinct de chien de garde, le montagne des Pyrénées a fortement tendance à aboyer.

Comme c’est le cas pour bon nombre de grands chiens, le montagne des Pyrénées met beaucoup de temps à parvenir à maturité, soit presque deux ans.

Vie Au Quotidien:

Le montagne des Pyrénées constitue un merveilleux compagnon pour quelqu’un qui vit en banlieue ou en zone rurale, et qui mène une vie plutôt tranquille. Ce chien aime profiter des moments de calme dans la maison et avoir une routine bien établie.

En raison de son instinct de chien de garde, le montagne des Pyrénées a fortement besoin d’être socialisé. Pour tempérer toute attitude protectrice qui pourrait être excessive, il faut le mettre en contact avec le plus grand nombre possible de personnes, d’endroits et de situations, surtout quand il est en bas âge. Au moment du dressage, la patience est de rigueur : en effet, le montagne des Pyrénées a tendance à se montrer indépendant et même têtu. On ne doit pas s’attendre à ce que ce chien gagne des concours d’obéissance, même s’il a été dressé.

En matière d’entretien, ce chien requiert des soins qui n’ont rien d’excessif. On doit le brosser régulièrement pour que son pelage double conserve sa belle apparence, mais il faut s’attendre à une mue très prononcée une fois par année. Comme le poil de couverture ne se feutre pas, son entretien est relativement facile.

Historique:

Des restes fossiles de chiens similaires au montagne des Pyrénées ont été retrouvés dans des vestiges de l’âge du bronze qui datent de la période allant de 1800 à 1000 avant J.-C. Pendant des centaines d’années, le montagne des Pyrénées a accompagné les bergers dans les montagnes isolées des Pyrénées qui séparent l’Espagne et la France.

Dès l’époque médiévale, la beauté, l’élégance et le caractère de ce chien majestueux ne sont plus un secret. Selon le Great Pyrenees Club of America, une sculpture en bas- relief représentant le montagne des Pyrénées orne la porte du nord donnant accès à la Cité de Carcassone, en France; son exécution remonte au XIIe siècle. Deux cents ans plus tard, des écrits français décrivent le travail du grand chien des montagnes qui consistait à seconder les gardes assurant la protection du Château de Lourdes. En 1675, le montagne des Pyrénées suscite l’admiration de la Cour française et reçoit la distinction de Chien royal de France, conférée par le roi Louis XIV, ce qui provoque un véritable engouement pour ce chien. Cet engouement pourrait être comparé à la popularité acquise par le dalmatien à la suite du film « Les 101 dalmatiens » de Disney. Par la suite, la popularité du montagne des Pyrénées n’est plus limitée à la noblesse française; ainsi, au XIXe siècle, la reine Victoria d’Angleterre avait un montagne des Pyrénées comme animal de compagnie.

Jusqu’à récemment, on avait recours au montagne des Pyrénées pour tirer de petits chariots et livrer du lait en Belgique et dans le Nord de la France. Il était également utilisé comme chien de traîneau, chien de meute et compagnon de la famille. Encore aujourd’hui, le montagne des Pyrénées est considéré comme un excellent gardien de troupeau.