Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Science Diet - Vet's #1 Choice for Their Own Pets



Affenpinscher |  Afghan Hound |  Airedale Terrier |  Akbash Dog |  Akita |  Alaskan Klee Kai |  American Eskimo |  American Pit Bull Terrier |  American Staffordshire Terrier |  American Water Spaniel |  Australian Cattle Dog |  Australian Shepherd |  Basenji |  Basset Hound |  Beagle |  Bearded Collie |  Beauceron |  Bedlington Terrier |  Belgian Malinois |  Belgian Sheepdog |  Bernese Mountain Dog |  Bichon Frise |  Black and Tan Coonhound |  Bloodhound |  Border Collie |  Border Terrier |  Borzoi |  Boston Terrier |  Bouvier des Flandres |  Boxer |  Boykin Spaniel |  Briard |  Brittany |  Brussels Griffon |  Bullmastiff |  Bull Terrier |  Cairn Terrier |  Canadian Eskimo |  Cavalier King Charles Spaniel |  Chesapeake Bay Retriever |  Chihuahua |  Chinese Crested |  Chinook |  Chow Chow |  Clumber Spaniel |  Cocker Spaniel |  Collie or Scottish Collie |  Curly-Coated Retriever |  Dachshund |  Dalmatian |  Dandie Dinmont Terrier |  Doberman |  English Bulldog |  English Cocker Spaniel |  English Foxhound |  English Pointer |  English Setter |  English Springer Spaniel |  Field Spaniel |  Finnish Spitz |  Flat-Coated Retriever |  French Bulldog |  German Shepherd |  German Shorthaired Pointer |  German Wirehaired Pointer |  Giant Schnauzer |  Golden Retriever |  Great Dane |  Great Pyrenees |  Greyhound |  Havanese |  Ibizan Hound |  Irish Setter |  Irish Water Spaniel |  Irish Wolfhound |  Italian Greyhound |  Jack Russell Terrier |  Japanese Chin |  Keeshond |  Komondor |  Kuvasz |  Labrador Retriever |  Leonberger |  Lhasa Apso |  Maltese |  Mastiff |  Miniature Bull Terrier |  Miniature Pinscher |  Miniature Schnauzer |  Newfoundland |  Norfolk Terrier |  Norwegian Elkhound |  Norwich Terrier |  Old English Sheepdog |  Papillon |  Pekingese |  Pharaoh Hound |  Pomeranian |  Poodles |  Portuguese Water Dog |  Pug |  Puli |  Rhodesian Ridgeback |  Rottweiler |  Saint Bernard |  Saluki |  Samoyed |  Schipperke |  Scottish Deerhound |  Scottish Terrier |  Shetland Sheepdog |  Shih Tzu |  Siberian Husky |  Silky Terrier |  Skye Terrier |  Smooth Fox Terrier |  Soft-Coated Wheaten Terrier |  Staffordshire Bull Terrier |  Standard Schnauzer |  Vizsla |  Weimaraner |  Welsh Corgi Cardigan |  Welsh Corgi Pembroke |  Welsh Springer Spaniel |  West Highland White Terrier |  Whippet |  Wire Fox Terrier |  Xolotzcuintli |  Yorkshire Terrier

Chien robuste, plein d’énergie et intelligent, l’épagneul springer anglais est d’un naturel extroverti et amical, mais qui demande des mesures de socialisation et de dressage dès son plus jeune âge.

     Épagneul Springer Anglais Coup D'œil

Taille:

Poids:

Mâle: 40 à 53 lb
Femelle: 40 à 53 lb

Taille au garrot:

Mâle: 20 po

Femelle: 19 po

Traits particuliers:

Oreilles tombantes (à l'état naturel)

Attentes réalistes:

Besoin d'exercice: >40 minutes par jour
Niveau d'énergie: Élevé
Espérance de vie: 12 à 14 ans
Tendance à baver: Modéré Tendance à ronfler: Faible
Tendance à aboyer: Faible
Tendance à creuser: Faible Besoin de compagnie/d'attention: Élevé

Utilités:

Lever et rapporter le gibier à plume

Pelage:

Longueur: Mi-long
Caractéristiques: Droit
Couleur: Blanc et noir, blanc et foie, rouan bleu ou foie, tricolore
Besoin de toilettage: Modéré

Reconnaissance officielle:

Classification AKC: Chiens de sport
Classification UKC: Chiens de chasse
Popularité: Répandue


The English Springer Spaniel Dog Breed

La robustesse de l’épagneul springer anglais lui confère une longévité excédant souvent les 12 ans.

Chien de taille moyenne, l’épagneul springer anglais mesure de 19 à 20 po de haut au garrot et pèse de 40 à 50 lb (18 à 23 kg). C’est un animal solide pour sa taille, pourvu d’une forte ossature et de grosses pattes.

Le springer réunit tous les traits classiques de l’épagneul : de grands yeux expressifs, un museau moyen formant un angle très net avec le front (le « stop »), de longues oreilles bordées de franges moyennes et une queue écourtée.  Les lèvres longues chez certains springers les amènent à baver. C’est la race la plus grande des épagneuls, dotée de longs membres qui lui permettent de parcourir rapidement les terrains accidentés.

Sa robe est faite de poils mi-longs, pouvant être plats ou ondulés, qui forment des franges aux oreilles, à l’arrière des pattes et sur la poitrine. Les couleurs les plus répandues sont le foie et blanc ou le noir et blanc, mais on rencontre aussi des robes tricolores ou tiquetées.

Personnalité:

Le springer est sélectionné pour travailler en étroite collaboration avec le chasseur, de sorte que ce chien recherche ardemment la compagnie des humains et des activités de travail.  Plein d’énergie et de vitalité, il est relativement intelligent et facile à dresser. La plupart des épagneuls ont un besoin irrépressible de rapporter, et le springer ne fait pas exception. Ce besoin peut se traduire par une tendance à mâchonner des objets si on le laisse seul trop longtemps.

Même si le springer est généralement d’un naturel extroverti et amical, il faut lui apprendre à socialiser avec les humains et les chiens dès son plus jeune âge. La vie dans un chenil ou le style sédentaire ne lui conviennent pas. L’animal qui s’ennuie se mettra à creuser des trous, ce qui peut devenir problématique.

Vie Au Quotidien:

Comme le springer a tendance à grossir facilement, il risque de devenir obèse s’il abuse des gâteries. Il est nécessaire de lui procurer de nombreuses occasions de faire de l’exercice, que ce soit en l’emmenant à la chasse, faire du jogging ou s’entraîner à des parcours d’agilité. Ce chien intelligent est toujours extrêmement heureux d’accomplir des tâches, et il réussit à merveille dans les épreuves de chasse, d’obéissance et d’agilité. Animal robuste, il est souvent capable de vivre plus longtemps que 12 ans.

Assez étonnamment, le springer peut se révéler un bon chien de garde, lançant un aboiement sonore et procurant une certaine protection en cas de danger. Il s’entend bien avec les enfants s’il grandit avec eux. Pour qu’il développe pleinement ses qualités, il doit commencer très tôt sa socialisation et son dressage. Le springer est un animal généralement actif, même si certains sont heureux de se transformer en « patates de canapé ». Aussi à l’aise sur la terre ferme que dans l’eau, il peut être attiré par les flaques!

L’entretien du springer peut se révéler une corvée, même si son pelage demande moins de soins que celui de ses cousins plus petits. La plupart des propriétaires coupent un peu les poils, surtout autour des membres postérieurs, des pieds et des oreilles. Pour réaliser la coupe requise dans les expositions, il faut savoir manier la tondeuse avec adresse. Un brossage quotidien est nécessaire pour démêler les plumets et les poils longs, et ainsi empêcher le feutrage. Un nettoyage hebdomadaire des oreilles aidera à prévenir les infections.

Historique:

Le springer descend des épagneuls qui jouissaient déjà au XVIe siècle d’une grande popularité comme chiens de chasse en Angleterre. Cette race servait à lever le gibier, parvenant littéralement à le faire jaillir (en anglais, « to spring », d’où son nom, springer). À l’origine, on croisait toutes les espèces d’épagneuls entre elles, n’opérant une distinction que sur la base de la taille à l’âge adulte.

Au XIXe siècle, le duc de Norfolk commença à s’intéresser aux épagneuls et créa sa propre lignée, initialement appelée épagneul de Norfolk, puis rebaptisée épagneul springer anglais. Cette race se divise aujourd’hui en deux lignées, exposition et chasse, quoique de nombreux springers réunissent les caractéristiques de ces deux lignées. La plupart des springers servent aujourd’hui de chiens de famille très appréciés de tous, qui se contentent de chasser à l’occasion.

Depuis les dernières victoires remportées par le springer anglais à l’exposition Best in Show organisée par le Westminster Kennel Club, dont la première exposition du millénaire, la popularité de cette race ne cesse de croître.