Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Science Diet - Vet's #1 Choice for Their Own Pets



Affenpinscher |  Afghan Hound |  Airedale Terrier |  Akbash Dog |  Akita |  Alaskan Klee Kai |  American Eskimo |  American Pit Bull Terrier |  American Staffordshire Terrier |  American Water Spaniel |  Australian Cattle Dog |  Australian Shepherd |  Basenji |  Basset Hound |  Beagle |  Bearded Collie |  Beauceron |  Bedlington Terrier |  Belgian Malinois |  Belgian Sheepdog |  Bernese Mountain Dog |  Bichon Frise |  Black and Tan Coonhound |  Bloodhound |  Border Collie |  Border Terrier |  Borzoi |  Boston Terrier |  Bouvier des Flandres |  Boxer |  Boykin Spaniel |  Briard |  Brittany |  Brussels Griffon |  Bullmastiff |  Bull Terrier |  Cairn Terrier |  Canadian Eskimo |  Cavalier King Charles Spaniel |  Chesapeake Bay Retriever |  Chihuahua |  Chinese Crested |  Chinook |  Chow Chow |  Clumber Spaniel |  Cocker Spaniel |  Collie or Scottish Collie |  Curly-Coated Retriever |  Dachshund |  Dalmatian |  Dandie Dinmont Terrier |  Doberman |  English Bulldog |  English Cocker Spaniel |  English Foxhound |  English Pointer |  English Setter |  English Springer Spaniel |  Field Spaniel |  Finnish Spitz |  Flat-Coated Retriever |  French Bulldog |  German Shepherd |  German Shorthaired Pointer |  German Wirehaired Pointer |  Giant Schnauzer |  Golden Retriever |  Great Dane |  Great Pyrenees |  Greyhound |  Havanese |  Ibizan Hound |  Irish Setter |  Irish Water Spaniel |  Irish Wolfhound |  Italian Greyhound |  Jack Russell Terrier |  Japanese Chin |  Keeshond |  Komondor |  Kuvasz |  Labrador Retriever |  Leonberger |  Lhasa Apso |  Maltese |  Mastiff |  Miniature Bull Terrier |  Miniature Pinscher |  Miniature Schnauzer |  Newfoundland |  Norfolk Terrier |  Norwegian Elkhound |  Norwich Terrier |  Old English Sheepdog |  Papillon |  Pekingese |  Pharaoh Hound |  Pomeranian |  Poodles |  Portuguese Water Dog |  Pug |  Puli |  Rhodesian Ridgeback |  Rottweiler |  Saint Bernard |  Saluki |  Samoyed |  Schipperke |  Scottish Deerhound |  Scottish Terrier |  Shetland Sheepdog |  Shih Tzu |  Siberian Husky |  Silky Terrier |  Skye Terrier |  Smooth Fox Terrier |  Soft-Coated Wheaten Terrier |  Staffordshire Bull Terrier |  Standard Schnauzer |  Vizsla |  Weimaraner |  Welsh Corgi Cardigan |  Welsh Corgi Pembroke |  Welsh Springer Spaniel |  West Highland White Terrier |  Whippet |  Wire Fox Terrier |  Xolotzcuintli |  Yorkshire Terrier

Indépendant et entêté, le lévrier afghan peut être carrément distant, mais peut aussi être calme et bouffon à ses heures.

     Lévrier Afghan Coup D'œil

Taille:

Poids:

Mâle: 55 à 65 lb
Femelle: 45 à 55 lb

Taille au garrot:

Mâle: 27 po

Femelle: 25 po

Traits particuliers:

Dolichocéphale (boîte crânienne allongée), oreilles tombantes (à l'état naturel)

Attentes réalistes:

Besoin d'exercice: >40 minutes par jour
Niveau d'énergie: Moyen
Espérance de vie: 12 à 14 ans
Tendance à baver: Faible Tendance à ronfler: Faible
Tendance à aboyer: Faible
Tendance à creuser: Faible Besoin de compagnie/d'attention: Faible

Coup D'œil:

Course et chasse

Pelage:

Longueur: Long
Coup D'œil: Soyeux
Couleur: Toutes les couleurs sont admises, mais la robe ne peut être tachetée.
Besoin de toilettage: Élevé

Reconnaissance officielle:

Classification AKC: Chiens courants
Classification UKC: Chiens de poursuite à vue et chiens parias
Popularité: Limitée


The Afghan Hound Dog Breed

Il faut consacrer beaucoup d'attention au lévrier afghan pour plusieurs raisons, notamment pour répondre à ses besoins de toilettage et d'exercice.

Le mâle a une hauteur approximative de 27 po, et la femelle, de 25 po. Le lévrier afghan pèse généralement entre 50 et 60 lb (23 et 27 kg). Son port altier et son pelage long et soyeux lui confèrent une apparence royale. Son cou solide et cambré; ses hanches saillantes; ses grosses pattes, dont la courbure au niveau du genou semble trop prononcée; et sa queue à l'extrémité en forme de beigne lui donnent un caractère distinctif. Le museau et la tête du lévrier afghan sont longs, étroits et raffinés. De plus, son museau est légèrement convexe, et ses longues oreilles sont couvertes de poils encore plus longs.

La calotte, le train de devant, la poitrine, les flancs, l'arrière-train et les pattes sont couverts d'un pelage long, dense, fin et soyeux. Dans la région faciale et le dos, le pelage est court et brillant. La plupart du temps, le pelage est noir, noir et feu, roux, crème, bleu, tacheté, domino ou blanc. La palette des teintes est très large, et les lévriers afghans crème ou roux ont souvent un masque noir.

Les chiots ne ressemblent pas aux adultes à poils longs. Ils ont des poils duveteux sur les joues et sur le dos. Environ un an après la naissance, ils commencent à perdre leur pelage court et pelucheux, qui est remplacé par un pelage brillant qui ne cesse de pousser.

Lorsqu'il est en mouvement, le lévrier afghan frappe le regard par sa foulée élastique et puissante, son allure régulière et ses longues mèches qui battent au vent.

Personnalité:

Toujours prêt à bondir ‒ la race est fidèle à sa première vocation, la chasse ‒, le lévrier afghan est têtu, indépendant, distant et sûr de lui. C'est une race de contrastes : on l'a décrit comme un chien à la bravoure opiniâtre, qui peut également être timide; il est frivole, mais tantôt calme et paresseux; digne, mais bouffon.

Il peut être affectueux et à l'opposé, carrément distant. De plus, il peut avoir très peur des étrangers. Faute d'un dressage de socialisation adéquat, le lévrier afghan a tendance à devenir sauvage.

Vie Au Quotidien:

Il faut consacrer beaucoup de temps au lévrier afghan pour plusieurs raisons. Malgré sa grande intelligence, le dressage peut être difficile, car ce chien est têtu. Il est très sensible à une correction sévère, qui donne souvent lieu à un refus d'obéir. C'est en le dirigeant avec douceur et en lui imposant une discipline rigoureuse que l'on obtient les meilleurs résultats. Son pelage requiert un toilettage périodique, soit le bain et le brossage hebdomadaires pour éliminer les poils morts, et ainsi empêcher la formation de nœuds et de feutre à laquelle cette race est sujette. Le lévrier afghan adulte mue au printemps et à l'automne et après une maladie; les femelles non stérilisées perdent leurs poils après chaque saison.

S'il peut être un bon chien d'appartement et un véritable sédentaire, le lévrier afghan doit faire beaucoup d'exercice pour chasser l'ennui et ne pas adopter un comportement destructeur comme mâcher des objets. Il faut à tout le moins prévoir une promenade quotidienne d'un ou deux milles et le laisser courir librement dans une cour clôturée. Les chiens de cette race sont réputés pour ne pas obéir à l'appel, et finissent trop souvent leurs jours sous les roues d'une voiture. On ne devrait jamais laisser un lévrier afghan errer librement, car son instinct de prédateur peut être une menace pour les animaux de compagnie du voisinage. Par contre, si son propriétaire le dresse convenablement et reste vigilant, il peut cohabiter avec les enfants et les autres animaux de compagnie.

Le lévrier afghan est d'une minceur extrême dissimulée par un épais pelage, et mange beaucoup moins que sa taille ne le laisse croire. Une nourriture pour chiens de qualité supérieure, et éventuellement un supplément d'huile végétale, peuvent contribuer à maintenir sa peau et son pelage en santé. On peut lui enfiler un col tube spécialement conçu à cette fin (snood) pour éviter qu'il ne salisse ses longues oreilles lorsqu'il mange.

Historique:

Le lévrier afghan est un membre de longue date de la famille des chiens de poursuite à vue. Ce sont des nomades d'Afghanistan, du Pakistan et du nord de l'Inde qui ont été les premiers à en faire l'élevage il y a des millénaires. Les traces historiques de ces élevages ont été en grande partie effacées lors des nombreuses invasions, notamment celles des armées de Gengis Khan et d'Alexandre le Grand. La chasse au gibier dans les montagnes a eu une influence déterminante sur le développement de la race.

Chasseur redoutable, le lévrier afghan était appelé à se lancer à la poursuite du petit et du gros gibier, dont l'antilope et éventuellement même le léopard. Bien que nombre de spécialistes contemporains doutent que le léopard ait été une de ses proies traditionnelles, des auteurs disent avoir vu, de leurs yeux vu, un lévrier afghan saisir un léopard par le cou et sectionner sa colonne vertébrale avec sa mâchoire.

Les premiers lévriers afghans à quitter le Moyen-Orient sont arrivés en Angleterre au XIXe siècle, accompagnés des soldats britanniques de retour de la guerre. La race a été reconnue par l'American Kennel Club en 1926. Elle est devenue synonyme de prestige et a atteint un sommet de popularité dans les années 1970. Le lévrier afghan est aujourd'hui un animal de compagnie et un chien de concours, plutôt qu'un chien de chasse, bien que des propriétaires à l'esprit d'aventure amènent leur animal à se délier les pattes à l'occasion d'une chasse au leurre. Ses tresses tombantes et son attitude noble sont depuis longtemps des gages de succès lors des concours.