Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Le pourquoi des boules de poils. Que faire?

La plupart des propriétaires de chats finissent toujours par tomber sur un petit tas d’excrétions qui ressemble à tout sauf à du poil, et ils se demandent : « Est-ce que mon chat fait cela exprès?» La réponse est non. En fait, les boules de poil sont le problème numéro un signalé par 35 pour cent des foyers possédant un chat.* Votre foyer fait-il partie de ce nombre? Voici quelques renseignements qui vous éclaireront :

  • Les boules de poils sont un problème fréquent chez les chats, résultant du fait qu’ils font souvent leur toilette et avalent du poil en se léchant
  • Les poils ingérés peuvent facilement s’accumuler dans la gorge ou l’estomac du chat
  • Une nutrition appropriée peut aider à faire la différence

Irritations courantes. Dans la plupart des cas, les boules de poils sont normales, même si elles causent des désagréments. Les poils s’accumulent dans la gorge ou l’estomac et, à un certain moment, irritent suffisamment le tube digestif pour déclencher une régurgitation — c’est une solution rapide au problème.

Problème plus sérieux. Dans certains cas, les boules de poils créent un réel problème dans l’appareil digestif du chat. Les poils ne s’arrêtent pas à l’estomac et pénètrent dans les intestins, où ils s’accumulent, durcissent et finissent par causer un blocage. Le chat n’est plus capable de les régurgiter ni de les faire passer par les excréments. Dans les cas graves, les boules de poils doivent être enlevées par chirurgie.

Symptômes. Si vous soupçonnez que les boules de poils affectent gravement votre chat, consultez votre vétérinaire. Voici quelques symptômes qui devraient vous alerter :

  • Toux excessive, haut-le-cœur et vomissements
  • Constipation ou énorme quantité de poils dans les excréments
  • Perte d’appétit ou d’énergie

Une nutrition appropriée peut faciliter la transition des poils dans l’appareil digestif de votre chat et aider à prévenir la formation de boules de poils. Certains nutriments, en quantités appropriées, peuvent aussi nourrir la peau et le pelage de votre chat, limitant la perte de poils. Parlez-en à votre vétérinaire.

*Étude fondée sur l’expérience des animaux G02-135. Hill’s Pet Nutrition, Inc.

SOURCE: ©2009 Hill's Pet Nutrition, Inc.