Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Les cinq sens de votre félin favori

La nature a doté votre chat d’aptitudes spéciales perfectionnées par des générations innombrables de félins pour mieux traquer, chasser et survivre. Les cinq sens que possède votre chat ont des caractéristiques uniques. Chacun joue un rôle important dans sa perception du monde

Ouïe ultrafine. De nombreux sons échappent à l’oreille humaine, et pourtant le chat peut les percevoir sans problème. Le chat entend même mieux que le chien. Un chat peut percevoir des fréquences allant de 48 Hz à 85 kHz, ce qui représente une des marges de fréquences audibles les plus étendues chez les mammifères. Les études portent à croire qu’au cours de leur évolution, les chats ont pu développer une sensibilité aux hautes fréquences sans perdre leur capacité de percevoir les basses fréquences.

Odorat très développé. L’odorat du chat est un sens crucial qui lui permet de flairer son environnement. On trouve environ 200 millions de cellules sensibles aux odeurs dans le nez d’un chat normal, alors que les humains n’en ont que cinq millions. Les chats utilisent leur odorat non seulement pour flairer leur nourriture, mais aussi pour communiquer avec les autres chats.

Moustaches tactiles. Les moustaches et les pattes font le travail d’investigation dans l’environnement d’un chat. En plus d’avoir des moustaches sur le museau, les chats en ont sur la face postérieure de leurs pattes de devant. Ils se servent de leurs moustaches pour détecter les objets à proximité et pour déterminer, par exemple, s’ils peuvent passer par une ouverture étroite. Certaines moustaches aident les chats à traquer leur proie dans la pénombre.

Vue perçante. La vue d’un chat est extraordinaire, surtout la vision périphérique. Les pupilles peuvent se dilater pour capter une vue panoramique du paysage. La vue est aussi très aiguisée pour détecter le mouvement, trait perfectionné pendant des milliers d’années de pratique de la chasse. Fait intéressant à noter, les chats ont un angle mort sous le menton. Malgré leur vue très développée, ils peuvent complètement manquer un objet qui se trouve à leur portée.

Goût sur le bout de la langue. Il y a une raison pour laquelle un chat ne va pas nécessairement manger n’importe quelle nourriture pour chats que vous mettez devant lui : il n’a que 470 papilles gustatives, situées principalement sur la pointe de la langue. Ce nombre apparemment élevé est en réalité bien limité, en comparaison de la bouche humaine qui en contient plus de 9 000. Non seulement le chat a moins de papilles, mais elles sont moins sensibles. C’est pourquoi il utilise davantage son odorat pour choisir sa nourriture.

SOURCE: Excerpts for Hill's Pet Nutrition, Inc. from "The Cat Behavior Answer Book" published by Storey Publishing LLC, ©2007 by Arden Moore

Produits connexes