Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Science Diet - Vet's #1 Choice for Their Own Pets



Chat d’une beauté exquise, le Siamois est très affectueux et exige de son maître un profond attachement.

     Siamois COUP D’OEIL

Poids:

Mâle : moyen : 8 à 12 lb
Femelle: léger : <8 lb

Couleur des yeux :

Bleu

Attentes réalistes:

Espérance de vie: 8 à 12 ans
Besoin de compagnie/d’attention : Modéré, Élevé
Tendance à perdre ses poils: Faible

Robe:

Longueur: Courte
Caractéristiques: Lisse
Couleurs: Chocolat, Seal, Lilas, Bleu, Roux, Crème, Faon (« Fawn »), Cannelle
Patrons : Colourpoint
Pelage moins allergène: Non
Besoin de toilettage: Faible

Reconnaissance officielle:

Reconnaissance par les associations félines:
CFA, ACFA , FIFe, TICA, CCA
Popularité: Race très répandue


The Siamese Cat Breed

Le Siamois est le légendaire chat sacré des rois de Siam.

Chat élégant au corps longiligne, le Siamois a le corps, le cou, les pattes et la queue allongés.

De taille moyenne, il présente une musculature raffinée.

Le Siamois présente des caractéristiques extrêmes. La tête est un long triangle, qui se prolonge par deux grandes oreilles. Les nez est long et droit. Les pattes sont longues et fines. La longue queue effilée finit en pointe. Les yeux bleu clair sont en forme d’amande.

Sa robe courte et lustrée lui colle au corps. La beauté du Siamois réside dans ses yeux azur, son corps svelte, et le contraste entre la couleur pâle du pelage et les extrémités plus foncées. Ce contraste constitue ce qu’on appelle une coloration restreinte, qui se manifeste uniquement aux extrémités du corps (les « pointes »). Ainsi, la couleur des oreilles, de la queue et du bout des pattes diffère passablement de celle du reste du corps, et cette nuance plus foncée se mêle graduellement au reste en se diluant. La teinte plus foncée couvre le visage, formant un masque qui entoure les yeux et couvre les patons des moustaches. Ce masque, plus petit chez le chaton, s’élargit à mesure que le chat grandit.

PERSONNALITÉ:

En plus d’être magnifique, le Siamois est un chat très intelligent. Avec le dressage, son maître peut lui apprendre à marcher en laisse et bien d’autres trucs, mais pas nécessairement tout ce qu’il souhaiterait lui enseigner. Comme la plupart des races hautement intelligentes, le Siamois n’en fait parfois qu’à sa tête.

Chat très affectueux, le Siamois exige de son maître une dévotion sans bornes, à l’égal de la sienne. Son maître doit lui manifester son affection et passer du temps à jouer avec lui chaque jour.

VIE AU QUOTIDIEN:

En raison de sa morphologie longiligne et musclée, les gains de poids deviennent rapidement visibles chez le Siamois. Ce dernier peut prendre du ventre après une seule journée d’excès alimentaires. Il faut donc surveiller son alimentation attentivement. Les longues pattes fines ne sont pas faites pour soutenir un corps trop gras.

Le Siamois est un sauteur agile, qui adore les hauteurs : il faut donc s’équiper d’arbres à chat et de perchoirs. Comme il aime beaucoup jouer, il appréciera qu’on laisse des jouets traîner dans la maison pour son seul plaisir. Même si son pelage demande peu de soin, le brossage constitue pour lui une partie de plaisir et une marque d’affection qu’il ne faut pas négliger.

Malgré ses airs raffinés, le Siamois est un chat très affectueux, voire collant, qui ne demande pas mieux que de dormir à côté de son maître.

HISTORIQUE:

Le magnifique Siamois est le légendaire chat sacré des rois de Siam. Il était apprécié du roi non seulement pour sa beauté exquise, mais aussi pour son rôle de gardien. Des Siamois étaient placés au sommet de hautes colonnes entourant le trône royal. Si quelqu’un menaçait la personne du roi, les chats sautaient sur lui, par leur élan ils le renversaient au sol et, au besoin, attaquaient à coups de griffes le visage de l’audacieux.

Personne ne sait si cette légende est véridique, mais le chat que le naturaliste allemand Peter Simon Pallas décrivit dans ses comptes rendus d’exploration de la mer Caspienne, dans les années 1700, pourrait bien être un Siamois. Selon Pallas, ce chat avait « les oreilles, les pieds et la queue… presque noirs. Chat de taille moyenne, il a les pattes un peu plus petites que celles des chats ordinaires, et la tête est plus longue à la hauteur du nez ».

Les premiers Siamois arrivés en Europe à la fin des années 1800 étaient un présent du roi de Siam au consul général britannique à Bangkok. Selon les admirateurs de cette race, le premier couple rapporté en 1884 en Angleterre par Owen Gould s’appelait Pho et Mia. Les chatons nés de ce couple furent présentés par la sœur de M. Gould à l’exposition tenue au Crystal Palace de Londres en 1885. Aux États-Unis, le premier Siamois provenait également d’un cadeau offert par le roi de Siam à un ami. Au tournant du siècle, des éleveurs américains importèrent des Siamois du Royaume-Uni, de France, du Japon et du Siam. Les Siamois demeurèrent une race plutôt rare jusque dans les années suivant la fin de la Deuxième Guerre mondiale, puis ils grimpèrent rapidement en tête de liste pour ce qui est du nombre de chats enregistrés par les associations félines.