Merci de votre visite

Pour fermer votre session, cliquez sur "OK"


Science Diet - Vet's #1 Choice for Their Own Pets



Chat attachant, le Scottish Fold présente la particularité d’avoir les oreilles naturellement repliées vers l’avant (en anglais, fold signifie « pli »). Il est facile à entretenir et s’entend bien avec tous les membres de la famille.

     Scottish Fold COUP D’OEIL

Poids:

Mâle : lourd : >12 lb
Femelle: moyen : 8 à 12 lb

Couleur des yeux:

Bleu, Vert, Or, Impairs

Attentes réalistes:

Espérance de vie : 9 à 12 ans
Besoin de compagnie/d’attention : Modéré
Tendance à perdre ses poils : Modérée, Élevée

Robe:

Longueur: Courte, Mi-longue, Longue
Caractéristiques: Droite
Couleurs: Blanc, Bleu, Crème, Roux, Argent (« Silver »), Cameo, Brun, Bleu-crème, Écaille de tortue (« Tortie »), Noir
Patrons : Couleur unie (« Solide »), Écaille de tortue (« Tortie »), Tricolore/Calico, Particolore, Tabby, Tiqueté, Fumé (« Smoke »), Ombré (« Shaded »), Moucheté (« Spotted »)
Pelage moins allergène : Non
Besoin de toilettage : Modéré, Élevé

Reconnaissance officielle:

Reconnaissance par les associations félines:
CFA, ACFA, FIFé, TICA, AFC
Popularité: Race rare


The Scottish Fold Cat Breed

On doit manipuler avec délicatesse la queue du Scottish Fold pour éviter de lui faire mal, car certains chats de cette race développent des raideurs avec l’âge.

Chat de taille moyenne à l’ossature moyenne, le Scottish Fold est tout en rondeur, une impression accentuée par la tête ronde et les oreilles repliées.

Les yeux ronds sont clairs et lumineux. Les pattes et la queue au bout arrondi semblent courtes en comparaison du corps. La robe au pelage court s’entretient facilement. Certaines associations félines permettent une version à poil long, appelée Scottish Fold à poil long. Cette robe présente alors une texture légèrement différente et demande un entretien régulier.

PERSONNALITÉ:

Chat adorable et mignon, le Scottish Fold est facile à vivre et à entretenir. Il est affectueux et se sent bien avec tous les membres de la famille. On doit manipuler sa queue avec délicatesse pour éviter de lui faire mal, car certains chats de cette race développent des raideurs avec l’âge.

VIE AU QUOTIDIEN :

Il faut surveiller attentivement l’alimentation du Scottish Fold et l’empêcher de prendre trop de poids. Ce chat étant déjà tout en rondeur, gourmand et pas très actif, la gestion de son poids s’avère essentielle.

Le Scottish Fold a besoin d’exercice interactif pour rester au meilleur de sa forme. Bien que sa fourrure soit facile à entretenir, ce chat aime bien se faire brosser pendant la séance de jeu.

À mesure que le Scottish Fold vieillit, il peut souffrir d’arthrite dans la queue. De temps en temps, son propriétaire doit donc doucement la faire bouger de haut en bas et de gauche à droite pour déceler des signes de raideurs ou de douleurs et, le cas échéant, amener son animal chez le vétérinaire pour le faire examiner.

HISTORIQUE:

La première fois qu’on entendit parler d’un chat aux oreilles repliées vers l’avant, c’était en 1796, année où un marin anglais en rapporta un de Chine. En 1938, un Chinois fournit le deuxième spécimen de cet animal au monde de la félinophilie.

Mais le Scottish Fold tel qu’on le connaît aujourd’hui, apparut en 1961 au Perthshire, en Écosse. Une petite chatte aux oreilles repliées fut en effet découverte dans une portée dont les autres chatons présentaient des oreilles normales. Appelée Susie, elle fut accouplée à des chats domestiques puis à des chats British à poil court, pour fonder la race à oreilles repliées. À ce jour, tout Scottish Fold peut prétendre descendre de Susie.

Même si au Royaume-Uni le Scottish Fold a été reconnu comme race, il ne jouit pas là-bas d’une aussi grande popularité qu’aux États-Unis. Les Américains ont non seulement eu le coup de foudre pour cette race, mais ils l’ont aussi perfectionnée pour produire le chat magnifique que l’on connaît maintenant.

Le Scottish Fold est un chat dont l’élevage est difficile. Il ne faut pas accoupler deux chats à oreilles repliées, car les rejetons risquent d’être handicapés au point d’avoir du mal à marcher. Les seuls « mariages » permis sont entre un Scottish Fold et un chat à oreilles droites, un Américain à poil court ou un British à poil court, et malgré ce croisement, la portée restera petite et les chatons n’auront pas tous les oreilles repliées.